Navigation principale


Bienvenu(e), invité(e)
Utilisateur:

Mot de passe:


Se souvenir

[ ]
[ ]
[ ]
 Membres vus aujourd´hui: 4
Actuellement connecté
 Membres: (0)
 Invité(e)s: (15)


Forums
<< Sujet précédent | Sujet suivant >>   
La blague du jour

Aller à la page   <<        >>  
Auteur Message
Mistëry
24 août 2015, 08:48
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1585

Une blonde pas comme les autres

 

En plein centre de Manhattan, une Rolls se gare devant une banque.
En descend une superbe blonde qui rentre dans l’établissement et demande un prêt de 2000 euros.
Le chargé d’affaire lui demande une garantie ainsi que la durée du prêt.

La blonde propose, comme garantie, la Rolls garée devant la banque et indique que le prêt sera remboursé à son retour de Paris dans quinze jours.
Sur ces entre-faits, la blonde s’en va, tandis que le chargé d’affaire et son directeur s’esclaffent :
« Il faut vraiment être un blonde pour offrir une Rolls comme garantie d’un prêt de 2000 euros ».

La semaine passe, la blonde repasse à la banque et demande à rembourser le prêt pour récupérer sa Rolls.
Le banquier s’exécute contre 2000 euros et ajoute 30 euros d’intérêts et de frais. Pris d’un certain remord le banquier demande :
« Vous ne semblez pas avoir besoin de 2000 euros, alors pourquoi laisser une voiture de ce prix pour une somme dont vous n’avez apparemment pas besoin ? »
et la blonde de répondre :
« Parce que 30 euros est le meilleur prix que j’ai pu trouver pour garer en toute confiance ma Rolls pendant 15 jours en plein Manhattan ! »



*** Il n'y a rien de pire que de ne pas avoir réussi, si ce n'est que de ne pas avoir tenté ***
*** On ne regarde pas l'avenir dans un rétroviseur ***
Retour en haut
Mistëry
25 août 2015, 08:32
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1585

Envie de vacances ?

 

C’est un homme qui décide de passer ses vacances dans un hôtel au prix convenable, à l’ambiance amicale…

Mais un jour, il repère une souris assez gênante se baladant d’un coin à l’autre de sa chambre. Il appelle le service d’hôtel qui lui dit que s’il paye 10 euros, on lui donne un chat. Le mec se dit après tout, dix euros c’est rien, et il achète le chat; Le chat arrivé, la souris part et l’homme est tranquille un moment.

Mais, il remarque que le chat perd ses poils, chose gênante en soit. Il reproduit le même scénario, et le service lui propose un chien pour 20 euros. L’homme accepte et le chien fait partir le chat. Mais ce chien (c’est un bulldog) à décidé d’occuper le seul lit et n’en sort plus.

L’homme, exaspéré, demande à ce qu’on enlève ce « stupide » chien et le service lui propose contre 50 euros d’arroser le chien pour le faire fuir. L’homme accepte encore et on lui déchargea dans sa chambre des litres d’eau faisant fuir le chien. Malheureusement, la flotte à du mal à partir et l’homme n’a pas les bons outils. Dépressif, il demande à ce que l’on enlève l’eau. Il ne prend même pas le temps d’écouter la solution et paye les 100 euros demandés.

Plus tard, on mis à sa grande surprise un éléphant aspirant toute l’eau. Après cela, l’homme, encore sous le choc de voir un tel animal dans sa chambre, demande une solution rapide, simple et efficace sans pour autant qu’il se sente encombré. Et, contre 200 euros, le service lui propose, devinez quoi ?

Une souris !!!



*** Il n'y a rien de pire que de ne pas avoir réussi, si ce n'est que de ne pas avoir tenté ***
*** On ne regarde pas l'avenir dans un rétroviseur ***
Retour en haut
Mistëry
26 août 2015, 08:29
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1585

Harcèlement

 

Un homme vient déposer une plainte à la gendarmerie.
– Depuis des semaines, je n’arrête de recevoir des menaces par courrier !
– Ah ! Des lettres anonymes je suppose ?
– Pas du tout ! Elles sont toutes signées : EDF, Centre des Impots, recouvrement de créances…



*** Il n'y a rien de pire que de ne pas avoir réussi, si ce n'est que de ne pas avoir tenté ***
*** On ne regarde pas l'avenir dans un rétroviseur ***
Retour en haut
Mistëry
27 août 2015, 07:17
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1585

L’armoire Ikéa

 

C’est une dame qui achète une armoire en kit chez un marchand de mobilier suédois très connu. Comme son mari la vanne souvent sur ses qualités de bricoleuse, elle décide de la monter toute seule comme une grande.

Elle revient chez elle, déballe le tout, lit la notice et a du mal a comprendre (tout le monde a déjà eu a faire avec ces maudites notices en 40 langues, ou on ne comprend rien: « Encloueze le vice A dans la bou de boisse B »…)

Malgré tout, elle se débrouille quand même, et le résultat est honorable. Or, voilà-t-y pas qu’un bus passe dans la rue, et provoque quelques vibrations qui suffisent à faire s’écrouler le bel édifice.

Bon, alors elle recommence avec davantage d’application, mais, à la fin, le bus passe à nouveau et patatras tout s’écroule.

Jamais deux sans trois ?… Et bien si. Elle appelle Monsieur IKEA qui (C’est une histoire. Ça ne se passe pas comme ça dans la réalité) lui dit qu’il arrive pour lui donner un coup de main.

Ding-dong :
– B’jour m’dame, c’est quoi l’problème ? Laissez-moi faire ma p’tite dame, dit-il d’un ton suffisant.

En deux temps deux mouvements l’armoire est montée.
– Ben voila ma p’tite dame. C’était pas compliqué.

Mais l’autobus passe… et BADABOUM à nouveau.

Là, la fierté du gars en prend un coup. Il décide alors d’entrer dans l’armoire pour voir quelle pièce cède quand le bus arrive. A ce moment, évidemment, le mari arrive.

– Tiens tu as acheté une nouvelle armoire ?

Il ouvre la porte, tombe sur le gars d’IKEA qui lui réplique:
– Vous ne me croirez jamais, mais j’attends l’autobus…



*** Il n'y a rien de pire que de ne pas avoir réussi, si ce n'est que de ne pas avoir tenté ***
*** On ne regarde pas l'avenir dans un rétroviseur ***
Retour en haut
Mistëry
28 août 2015, 07:30
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1585

Soeur Mathématiques et Soeur Logique

 

Sœur Marie, mieux connue comme Sœur Mathématiques (SM), et Sœur Laure, mieux connue comme Sœur Logique (SL), rentrent le soir après une journée de vente de gâteaux …

SL : « Tu as remarqué qu’un type nous suit depuis 10 minutes ? »
SM : « Oui, je me demande ce qu’il veut … »
SL : « C’est logique, il veut nous violer … »
SM : « Quel horreur, et en plus dans 3’47 » il va nous rattraper, que faire ? »
SL : « Logique, il faut marcher plus vite … »

Et elles accélèrent un peu pour semer cet affreux jojo …

SM : « Çà ne sert à rien … »
SL : « Normal, c’est logique lui aussi il a accéléré … »
SM : « Que faire, dans 1’13 » il va nous rattraper … ? »
SL : « Bon, logiquement si on se sépare il aura un problème … »

Et elles se séparent … Sœur Mathématiques à droite, Sœur Logique à gauche … L’obsédé décide de suivre SL à gauche et SM rentre au couvent et attend avec impatience l’arrivée de sa « collègue » …
Quand finalement Sœur Logique rentre aussi, elle est assaillie par les questions …

SM : « Dieu soir loué … que s’est-il passé ? »
SL : « Eh bien, logiquement le type a du faire un choix et il m’a suivi… »
SM : « Et puis … ? »
SL : « Je ne pouvais rien faire d’autre que courir le plus vite possible… »
SM : « Et Lui … »
SL : « Logiquement il s’est aussi mis à courir … »
SM : « Mais encore … »
SL : « C’est logique qu’un homme court plus vite qu’une nonne .. et il m’a rattrapée ! »
SM : « Dieu du ciel, et ensuite … »
SL : « J’ai fait la chose la plus logique, … j’ai soulevé ma jupe  »
SM : « … oh, ma Sœur … et lui ? »
SL : « Sa réaction fut logique, il a baissé son pantalon … »
SM : « Horreur … et ensuite … »
SL : « Bien, c’est logique ! … Une Sœur avec la jupe en haut réussit à courir plus vite qu’un gars avec les pantalons aux chevilles …  »



*** Il n'y a rien de pire que de ne pas avoir réussi, si ce n'est que de ne pas avoir tenté ***
*** On ne regarde pas l'avenir dans un rétroviseur ***
Retour en haut
Mistëry
29 août 2015, 07:54
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1585

Alzheimer quand tu nous tiens !

 

Quatre vieilles grands-mères sont assises à une table dans une maison de retraite. Soudain un vieux grand-père fait son entrée dans la pièce.  Une des vieilles grands-mères l’interpelle :
– Nous parions avec toi que nous sommes capables de te dire ton âge avec exactitude !!!!

Le vieil homme leur réplique :
– Cela m’étonnerait beaucoup que vous sachiez trouver mon âge exact, bande de vieilles poulettes déplumées !

Une des vieille poulette lui réplique :
– Pour sûr que nous savons te le dire !!! Baisse ton pantalon et ton slip et nous te dirons avec exactitude l’âge que tu as !

Un peu surpris mais fermement décidé à leur prouver qu’elles en sont incapables, il baisse son pantalon et son slip.

Les petites vieilles lui font faire quelques allers et retours et demi-tours devant elles avant de s’écrier en chœur :
– Tu as 89 ans et un jour !

Avec le pantalon et le slip toujours baissés, le petit vieux s’énerve :
– Par tous les saints du paradis, comment avez-vous deviné ?

Avec des larmes plein les yeux à force d’avoir rigolé, les quatre mamies coquines s’écrient à nouveau en chœur :
– Hier nous étions à ton anniversaire !!!!



*** Il n'y a rien de pire que de ne pas avoir réussi, si ce n'est que de ne pas avoir tenté ***
*** On ne regarde pas l'avenir dans un rétroviseur ***
Retour en haut
Mistëry
30 août 2015, 08:21
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1585

Du bon choco

 

Une petite fille s’approche de sa mère et dit :
« Maman donne moi du chocolat ! »

La mère interloquée répond :
– Allons Sophie, qu’est-ce-qu’on dit ? S’il…
– S’il en reste encore ?



*** Il n'y a rien de pire que de ne pas avoir réussi, si ce n'est que de ne pas avoir tenté ***
*** On ne regarde pas l'avenir dans un rétroviseur ***
Retour en haut
Mistëry
31 août 2015, 07:17
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1585

L’informaticien naufragé

 

Un informaticien pris dans une tempête fait naufrage et manque de mourir plusieurs fois quand une vague démente le rejette sur le rivage d’une île déserte. Épuisé, il se traîne sur le sable puis réussit à trouver un creux de rocher où il s’établit tel un Robinson.

Les semaines et les mois passent, notre homme subsistant grâce au lait de coco et à quelques bananes vertes est dans une profonde solitude. Au bord de la dépression, barbu et demi nu, tellement désespéré il décide d’aller se noyer,c’est alors qu’il entend une voix féminine :
– Hello !

Délire ? Hallucinations ? Une superbe femme, habillée chic-ville et parfaitement maquillée lui fait signe.
– Que vous arrive-t-il cher ami ?
– Heu, je suis naufragé, je me croyais seul sur une île déserte.
– Mais je le croyais aussi jusqu’à ce que je vous aperçoive. Je suis naufragée comme vous, depuis plusieurs années
– Plusieurs années ? Mais à vous voir on dirait que vous sortez du « France » et de ses galeries haute couture !
– Merci, c’est gentil ! En fait j’ai un petit métier à tisser en bois que je me suis fabriqué, et je tisse des fibres de coco. Pour la couleur j’ai trouvé de ravissants coquillages dont je tire une teinture .
– Mais ces bijoux ? poursuit l’homme, ahuri.
– Ils vous plaisent ? Je les ai fondus moi même à partir d’un minerai que j’ai découvert là bas à flanc de montagne. Mais suivez-moi, je vous invite plutôt à vous restaurer et à vous reposer chez moi, vous avez l’air épuisé.

Complètement hébété, l’homme la suit et découvre un superbe bungalow avec piscine. « Nom d’un chien, pense-t-il, elle est sacrement débrouillarde cette femme », et il s’affale sur le canapé.
– Je vous sers quelque chose à boire ? lui propose t-elle
– Heu, si c’est encore du lait de coco, non merci j’en ai ma claque.
– Du lait de coco ! Qu’il est drôle ! Non bien sûr ! Je distille un petit alcool dont vous me direz des nouvelles. Avec ou sans glaçons ?

Plus étonné de rien, le type boit d’un trait quelque chose qui ressemble fort à du whisky, et se voit proposer par la jeune femme une étape dans la salle de bains :
– Vous trouverez un rasoir sur l’étagère.

Douché, rasé de près, détendu, il revient au salon et voit son hôtesse vêtue d’un déshabillé transparent et très suggestif. Elle se colle contre lui et lui susurre à l’oreille :
– Dis moi chéri, je suis sûre qu’il y a quelque chose que tu n’as pas fait depuis très longtemps et qui te manque terriblement…

Décidément halluciné il lui répond :

– Non ??!!…Pas possible ! je peux aller consulter mes e-mail en plus ??!



*** Il n'y a rien de pire que de ne pas avoir réussi, si ce n'est que de ne pas avoir tenté ***
*** On ne regarde pas l'avenir dans un rétroviseur ***
Retour en haut
Mistëry
01 septembre 2015, 07:53
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1585

L’oncle malade

 

Un milliardaire est à l’hôpital dans un état critique.

Son neveu et unique héritier est à son chevet et lui dit :
– Mon oncle, que puis-je faire pour vous être agréable ?

L’autre, le visage congestionné, les yeux exorbités, émet un gargouillis incompréhensible.

– Mon oncle, répète le jeune homme en approchant son oreille des lèvres du malade, que puis-je faire pour atténuer vos souffrances ?

Et il entend le vieux murmurer :
– Retirer ton pied du tuyau d’oxygène…



*** Il n'y a rien de pire que de ne pas avoir réussi, si ce n'est que de ne pas avoir tenté ***
*** On ne regarde pas l'avenir dans un rétroviseur ***
Retour en haut
Mistëry
02 septembre 2015, 07:18
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1585

Accident

 

M. Tremblay apprend que sa femme vient d’avoir un terrible accident. Il accourt à l’hôpital et demande pour la voir.

On lui répond que le Dr. Smith s’occupe de son dossier et qu’il viendra le rencontrer dans une quinzaine de minutes afin de faire le point sur l’état de santé de son épouse. Lorsque le docteur entre dans la salle d’attente, il aperçoit M.Tremblay complètement paniqué

Le Dr. Smith s’assoit à ses côtés et lui dit :
– Les nouvelles ne sont pas très bonnes, M. Tremblay. Votre femme a eu un accident de la route et sa colonne est fracturée à deux endroits.
– Mon Dieu, répond M. Tremblay. Remarchera-t-elle un jour ?
– J’ai bien peur que non. C’est inopérable. Vous devrez vous en occuper jusqu’à la fin de ses jours. Vous allez devoir la nourrir chaque jour.

L’époux se met alors à pleurer.
– Ce n’est pas tout, vous allez devoir la retourner dans son lit toutes les deux heures afin d’éviter d’autres complications.

L’époux n’en peut plus, il est alors incapable de s’arrêter de pleurer.
– Et évidemment, vous devrez changer ses couches car elle n’a plus le contrôle ni de sa vessie ni de ses intestins Vous devrez les changer environ 6 fois par jour.

M. Tremblay ne se contrôle plus et perd momentanément le nord. Il devient hystérique et se prend la tête à deux mains.

C’est à ce moment que le docteur lui pose une main sur l’épaule et lui dit :
– Je rigole, elle est déjà morte !



*** Il n'y a rien de pire que de ne pas avoir réussi, si ce n'est que de ne pas avoir tenté ***
*** On ne regarde pas l'avenir dans un rétroviseur ***
Retour en haut
Mistëry
03 septembre 2015, 08:07
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1585

Greffe de cerveau

 

Dans un hôpital se trouve un patient atteint d’une terrible maladie. Sa famille se réunit dans la salle d’attente et, enfin, un médecin arrive, fatigué et triste :
– Je suis désolé d’être porteur de mauvaises nouvelles, dit-il en voyant l’expression d’inquiétude sur les visages, le seul espoir pour votre proche est une greffe de cerveau. C’est une opération expérimentale et risquée, et financièrement tout est à votre charge.

Les membres de la famille restent assis, en écoutant ces bien tristes nouvelles. Puis, l’un d’eux demande :
– Combien coûte un cerveau ?
– Ça dépend, répond le médecin. 5000  Euros un cerveau d’homme; 200 Euros celui d’une femme.

Un long moment de silence envahit la salle, et les hommes présents essaient de ne pas rire et évitent le regard des femmes, mêmes si certains d’entre eux ébauchent un sourire. Finalement, un homme poussé par la curiosité demande :
– Docteur, pourquoi cette différence de prix ?
Le médecin, souriant devant une question pour lui si innocente répond :
– Les cerveaux féminins coûtent moins chers car ce sont les seuls à avoir servi, les autres sont comme neufs.



*** Il n'y a rien de pire que de ne pas avoir réussi, si ce n'est que de ne pas avoir tenté ***
*** On ne regarde pas l'avenir dans un rétroviseur ***
Retour en haut
Mistëry
04 septembre 2015, 09:41
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1585

Les jumeaux

 

C’est une blonde qui a accouché de deux beaux bébés, des jumeaux, cependant, elle pleure à n’en plus finir !
L’infirmière lui dit alors :
– Mais voyons madame ! Pourquoi pleurez-vous ? Vous êtes maintenant mère de deux beaux bébés, en bonne santé !
– Je sais, répond la blonde, mais je ne sais pas qui est le père du deuxième !



*** Il n'y a rien de pire que de ne pas avoir réussi, si ce n'est que de ne pas avoir tenté ***
*** On ne regarde pas l'avenir dans un rétroviseur ***
Retour en haut
Mistëry
05 septembre 2015, 07:00
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1585

Ainsi soit-il

 

Le premier jour Dieu a créé la vache. Dieu dit, « Tu dois aller au champ avec le fermier toute la journée , avoir des veaux et donner du lait. Je te donne une durée de vie de 60 ans »
La vache répondit, « c’est une sacrée vie dure que tu veux pour moi pendant 60 années. Je veux bien pour 20 ans et je te rends les 40 autres. »

Et Dieu a été d’accord.

Le deuxième jour, Dieu a créé le chien. Dieu a dit, « Reste assis toute la journée sur le seuil de la porte de la maison et aboie sur quiconque entre ou passe devant. Je te donne une durée de vie de 20 ans. »
Le chien a dit, « c’est trop long pour aboyer. Donne-moi 10 ans et je te rends les 10 autres. »

Alors Dieu a été à nouveau d’accord (soupirs).

Le troisième jour Dieu a créé le singe. Dieu a dit, « Amuse les gens, fait les rire. Je te donne une durée de vie de 20 ans. »
Le singe a dit, « Faire des singeries pendant 20 ans ? C’est trop ennuyeux ! Le chien t’a rendu 10 ans, non ? Je fais pareil. »

Encore une fois Dieu a été d’accord.

Le quatrième jour Dieu a créé l’homme. Dieu a dit, « Mange, dors, joue, fait l’amour, amuse toi. Je te donne 20 ans. »
L’homme répondit, « Quoi ? Seulement 20 ans ? Écoute, je prends mes 20 ans plus les 40 que la vache a rendus, les 10 du singe et les 10 du chien. Ça fait 80, d’accord ? »

« Eh bien d’accord ! » répondit Dieu. « Marché conclu ».

C’est ainsi que pendant les 20 premières années de notre vie nous mangeons, dormons, jouons, faisons l'amour, nous amusons et ne faisons rien ; pendant les 40 années suivantes nous travaillons comme un forçat au soleil pour entretenir notre famille; pendant les 10 années suivantes nous faisons des singeries pour distraire nos petits enfants; et les 10 dernières années nous sommes assis devant la maison à aboyer sur tout le monde !



*** Il n'y a rien de pire que de ne pas avoir réussi, si ce n'est que de ne pas avoir tenté ***
*** On ne regarde pas l'avenir dans un rétroviseur ***
Retour en haut
Mistëry
06 septembre 2015, 08:28
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1585

La fermeture éclair

Une jeune femme, qui porte une petite jupe ultra serrée, prend le bus, et pour cela, il lui faut monter les marches. Le problème est bien là, la jupe est tellement serrée que qu’elle n’arrive pas à les enjamber. Alors elle porte la main derrière elle et baisse la fermeture éclair.

Elle essaie encore d’enjamber, mais n’y parvient toujours pas, elle repasse une main derrière elle et abaisse encore la fermeture. Ensuite elle réessaie de franchir les marches, ça ne veut toujours pas passer.

Alors, au moment où elle s’apprêtait à rejouer de la fermeture éclair, une paire de mains vigoureuses l’empoigne à la taille et la porte jusqu’à la marche supérieure du bus !

– Non mais, ça ne va pas ! Qui vous a permit ? demande la jeune femme au gars derrière elle.
– Eh bien, la deuxième fois que vous avez baissé ma braguette, je me suis dit qu’on se connaissait suffisamment !



*** Il n'y a rien de pire que de ne pas avoir réussi, si ce n'est que de ne pas avoir tenté ***
*** On ne regarde pas l'avenir dans un rétroviseur ***
Retour en haut
Mistëry
07 septembre 2015, 08:26
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1585

Le marc de café

 

Ça se passe un dimanche matin. Un monsieur est victime d’une crise d’hémorroïdes carabinée.
Ne voulant pas déranger le médecin un dimanche, il demande à son épouse si elle ne connaît pas un remède de « bonne femme ».
Elle lui répond qu’effectivement, elle se souvient que sa grand-mère utilisait des cataplasmes à base de marc de café.

Alors le monsieur suit les conseils de son épouse et s’applique sur le fondement des compresses imbibées de marc de café pendant toute la journée.

Le lundi matin, il décide malgré tout de consulter car la douleur est encore très importante. Le médecin le reçoit, le fait se déshabiller puis se pencher en avant. Le monsieur reste comme ça, en position pendant cinq bonnes minutes, puis il commence à s’inquiéter :
– Alors Docteur, qu’est-ce qui se passe ? Qu’est-ce que vous voyez ?

Et le docteur répond :
– Je vois… des changements dans votre carrière… un grand amour avec une belle jeune femme brune… de l’argent, beaucoup d’argent……



*** Il n'y a rien de pire que de ne pas avoir réussi, si ce n'est que de ne pas avoir tenté ***
*** On ne regarde pas l'avenir dans un rétroviseur ***
Retour en haut
Aller à la page   <<        >>  
Modérateurs:aihla, Minitonia, Nowwhat, Yøg, Dobromir, Agroma, Freijana, Yinløng, Espérãnce

Allez à:     Retour en haut


Fil d’informations pour ce sujet: RSS 0.92 Fil d’informations pour ce sujet: RSS 2.0 Fil d’informations pour ce sujet: RDF
.