Accueil
Ajouter aux favoris
Envoyer à un ami

Services
Hébergement
Annuaire
Publicité
Traductions
Cours
Réservation
Petites annonces

Découvrir le pays
Guide pratique
Agenda
Découvertes
Cuisine et tradition
Vivre là bas
Vocabulaire

CUISINE ET TRADITION

Les Pâques

Le calendrier
Chaque jour qui précédait le Lundi de Pâques a eu sa propre signification. Autrefois, de nombreuses coutumes traditionnelles étaient pratiquées. De nos jours, les coutumes et les symboles de Pâques se maintiennent surtout à la campagne.

Symboles
Même pour des gens laïques, l'atmosphère de ces fêtes a en soi quelque chose d'exceptionnel. Les principaux symboles de Pâques sont omniprésents autour de nous, nous rappelant leur sens primitif.
Dimanche mortel J –15
Le calendrier de Pâques commence par le "Dimanche mortel", deux semaines avant le dimanche de Pâques. Avant, les filles sortaient "Morena", une figurine en paille habillée, qui symbolisait l'hiver et la mort et donc la fin de la pauvreté, du froid et de la faim. Les filles portaient Morena en dehors du village puis la jetaient dans une rivière.

Dimanche fleuri J – 8
Lundi bleu J – 7
Mardi jaune J - 6
Mercredi noir J – 5
Il s'appelle noir parce que ce jour-là les cheminées sont ramonées. La coutume dit que le "Mercredi noir" il ne faut pas froncer les sourcils sous peine d'être renfrogné tous les mercredis de l'année.

Jeudi vert J - 4
Jeudi vert on ne mange que des légumes verts comme l'épinard, la laitue, le chou etc. Les cloches sonnent pour la dernière avant de s'envoler vers Rome. Elles reviennent le "Samedi blanc". Pendant leur absence, le "Vendredi grand", les sorcières sont au pouvoir. Leur force dure jusqu'au samedi matin, quand les cloches des églises se mettent à sonner. Quand les cloches sonnent pour la dernière fois, il est conseillé de faire tinter les monnaies pour en avoir assez pendant toute l'année.
Les gâteaux traditionnels appelés "Jidase" sont préparés dans nombreuses régions. Mangés avec du miel ils protègent contre les maladies, particulièrement contre les piqûres d’abeilles.

Vendredi grand J – 3
"Vendredi grand" ou "Vendredi saint" est le jour de la tristesse et du deuil. Dans les églises chrétiennes, aucune messe n'est célébrée, elles sont remplacées par des lectures et des chants.
Au samedi blanc, un cortège marche dans chaque village. Son bruit annonce le matin, le midi et le couché de soleil.
Le matin, les gens se précipitent vers la rivière pour se laver les pieds dans l'eau fraîche, ce qui assure une bonne santé pour toute l'année. Les jeunes filles se lavent les visages pour être belles et bien se marier. Jadis, on sortait les couettes et des oreillers pour se protéger contre les maladies. Il était interdit de laver le linge, car l'eau représentait, ce jour-là, le sang de Christ. Les fermiers ne travaillaient pas sur leurs champs, parce qu il ne fallait pas retourner la terre. Le temps qu'il faisait ce jour-là servait de référence toute l'année.
"Vendredi grand" était considéré comme la journée où les sorcières avaient un pouvoir puissant. Beaucoup des légendes existent là dessus. Par exemple, il ne fallait pas prêter des choses à quelqu'un à cause du danger de malédiction de cet objet.

Samedi blanche J – 2
C'était le jour du ménage, tout le monde nettoyait les maisons, souvent blanchissait les murs à l'intérieur et à l'extérieur des maisons. D'où le nom Samedi blanc.
Le soir, les feus étaient éteints dans les foyers. Avant la messe de nuit le feu était allumé et béni. Les femmes du village mettaient des petites bûches là pour pouvoir rallumer les feux dans l'âtre.

Dimanche de Pâques J - 1
Dimanche de Pâques, tout le monde se réunissait pour la messe. Personne ne travaillait, car c'était interdit ce jour-là. La famille passait la journée ensemble et les préparations pour les fêtes commençaient. Les filles préparaient de la pâtisserie de Pâques et des œufs colorés pour les donner aux garçons, et les garçons fabriquaient des tresses d'osier pour fouetter les filles le "Lundi de Pâques". Les plats de Pâques étaient bénis. L'agneau pascal, la traditionnelle brioche pascale, le pain, les œufs et le vin devaient fortifier le corps après la période de jeûne. Chaque personne qui passait passée dans la maison avait le droit à un morceau de nourriture.

Lundi de Pâques J
Le lundi de Pâques est la journée de joie pour les enfants comme pour les adultes. Les garçons partent le matin pour chanter des chants et fouetter les filles avec des tresses d'osier. La tresse d'osier doit rajeunir la fille et lui redonner de la force et de la beauté pour toute l'année. Pour remercier aux garçons, les filles leur offraient des œufs décorés. Les œufs, décorés de rouge, symbolisaient l'amour. On proposait aussi à boire et à manger aux jeunes gens. C'était la honte pour la fille, si personne n'est venu la fouetter. Cette coutume a survécu jusqu'à nos jours. Dans certaines régions, les filles sont aussi arrosées par l'eau froide



©Tchequie.net - 14 bis rue Jean Mermoz 44240 La Chapelle sur Erdre - redaction@tchequie.net
Dernière modification le 09/12/2003 à 18:13
 



 


RECHERCHE dans notre site