vendredi 15 mai 2009

La représentation des compétences

15 05 2009

Après cette note du blog du FFFOD qui nous signale dans ce billet du 10 mai une note d’alerte rédigée par Bernard Blandin : “Un domaine de normalisation qui se développe : la représentation des compétences", faisant un état d'un processus de normalisation dont la France est absente une fois de plus, je me permet de vous lister ici quelques liens de projets récents à méditer...

Implementing Competence Orientation and Learning Outcomes in Higher Education - Processes and Practices in Five Countries. July 2008

TRACE Making competences transparency a reality : un projet dont fait partie EIfEL et Menon (belgique)

Ten competencies : The Berlin Symposium positions (de la doc ici et )

Le projet www.icoper.org

Le projet Mature

European Learner Mobility

Image©Icoper

lundi 23 février 2009

Formacamp : premier barcamp de la formation

23 02 2009

Le premier FormaCamp rhônalpin dédié à la place des TIC dans l'orientation et la formation tout au long de la vie se tiendra demain au siège de la Région à Charbonnières.

Au programme :

Thème A - Parcours individuels et construction collective : Personnalisation et individualisation de la formation : quels éléments d'accélération des processus apportés par les TIC ?

Thème B : Formation(s) et emploi(s) durables : Sensibilisation et intégration du développement durable dans la formation

Thème C : Territoires en réseaux : Besoin en formation des acteurs du territoires

Thème D : Handicap et TIC : Accès aux parcours de formation, accessibilité des formations et valorisation des compétences

Pour les animateurs, une belle brochette avec : Mario Asselin, François Bocquet, Guy Pastre, Jacques-François Marchandises, Les explorateurs du web (dont Sylvie Le Bars et Mathieu Coste), François Duport (l'un des principaux organisateur), Florian Daniel...

Comme tout Barcamp, il y a la programmation, le mur de tweets pour le live et surtout lire les post qui suivront le retour de cette rencontre qui fera des petits qu'on se le dise !

samedi 3 janvier 2009

Voeux 2009

03 01 2009



Mon mot pour 2009 : le bonheur comme modèle économique, car c'est un préalable à toute activité constructive.

Et puis les premiers qui me viennent à l'esprit : socio-performance, open-process, innovation sociale, marque collaborative, valeur d'usage, actions responsables et durables, habitats partagés, éco-construction...

lundi 27 octobre 2008

TICE 2008 : Conférence "Les TICE à l'heure du Web sémantique et social"

27 10 2008

Défis personnels, institutionnels et sociétaux, par Gilbert Paquette Quelques slides d'une belle présentation Québecoise !

Lire la suite …

vendredi 17 octobre 2008

Do you speak english ?

17 10 2008

Je suis actuelement une formation en anglais. C'est l'occasion de réaliser une petite présentation des apports des TIC en matière d'apprentissage des langues
Loin de se substituer aux cours en présentiel, ils agissent comme une ressource d'accélération d'intégration des apprentissages en offrant de multiples approches

Speak English
View SlideShare presentation or Upload your own. (tags: english apprendre)


Quelques liens de cours donnés par Thot ici

Communautés d'apprentissages
Babbel (fr) / Palabea (fr) / LinQr (fr) / Livemocha (fr) / Myngle (fr) / SharedTalk (us) / Kantalk (us) / Italki (fr) / Huitalk (us) / Friendsabroad (fr)

Apprentissages via support vidéo
Yabla (en)

Podcasts
AnglaisPod (fr)

Autres outils
Listen and Write / Lingro / Balingua / soZiety / Avatarlanguages (us) ....

mercredi 23 juillet 2008

L'accompagnement en milieu professionnel : le ePortfolio comme outil de développement professionnel continu des personnes

23 07 2008

Mes réflexions et mon travail actuel est centré autour de l'accompagnement en milieu professionnel. Parmis les outils TIC que j'utilise depuis 2002, j'ai abordé de manière empirique le concept du ePortfolio (sous la forme de blogs ou wikis sémantiques) dans l'accompagnement du développement personnel et professionnel des personnes. Le temps étant venu pour moi de faire un point sur les intérêts que présente ce concept (car aujourd'hui, je considère que les formats ne permettent pas d'évoquer un outil spécifique à ce concept. Cela reste à venir...). En effet, l'usage de ce concept est selon moi, plus important que le reste.

Définitions

Portfolio : collection d’informations personnelles qui décrivent, documentent, illustrent les résultats obtenus par une personne au cours de son apprentissage, de sa carrière ou de sa vie sociale.

ePortfolio: version du portfolio enrichie de médias (hypertexte, vidéo, images…) présentant les savoirs (savoir-faire, savoir-être, savoir-devenir…) formels et informels d’une personne. Il comprend un CV étendu et constitue un dossier de preuves (VAE…).

Buts

Réfléchir pour agir sur soi, son apprentissage, sa carrière professionnelle
Gérer son développement personnel et professionnel
Valider ses acquis, certifier ses compétences
Valoriser ses connaissances
Chercher un emploi

Contexte actuel

La France est en retard sur l'utilisation de cet outil numérique. Comme souvent en matière multimédia, c'est au Québec et en Europe que se font les pratiques avant-gardistes...

Utilisations

ePortfolio d’apprentissage : réflexion et structuration de la pensée, connaissance et réalisation de soi, prise en charge de son propre cheminement, développement de sa créativité.
Ici un travail sur les processus permet une évaluation plus adaptée aux réalités d’aujourd’hui, en plus de permettre une interaction soutenue avec les pairs et de développer les compétences de l’apprenant.

ePortfolio de carrière
Ici un travail sur les productions et la présentation permet une réflexion sur les choix de carrière, c'est-à-dire ses forces, ses défis et ses potentialités. De plus il place aussi la personne dans son devenir : donnant à montrer sur ses savoirs sur le plan professionnel et vocationnel. Partant de cette posture, il devient plus simple de planifier son projet professionnel selon le bilan de ses acquis et de ses ambitions à court, moyen et long terme.

ePortfolio de validation : orientation (VAE), insertion professionnelle (dossier de preuves)
Le ePortfolio est aussi un dossier de preuves, donc un outil faisant valoir les acquis…

Un ePortfolio c’est tout cela à la fois : à l’image de l’homme, il décrit une évolution permanente dans une continuité, c'est-à-dire une histoire avec des racines et un à venir…

Prochaine conférence sur le sujet à Maastricht "ePortfolio & Digital Identity 2008"

mardi 25 septembre 2007

Barcamp à la sauce Fing

25 09 2007

Ce premier CampFing aura lieu le samedi 29 septembre 2007.

Organisé au format BarCamp, ce premier FingCamp sera organisé non pas autour d'une thématique, mais d'un acteur collectif : la Fing. La Fing comme outil de réflexion, réseau, Think-tank collectif, initiateur de projet, lieu de rencontre improbable d'acteurs hétérogènes...

Lire la suite …

mercredi 29 août 2007

Des fondamentaux des apprentissages I

29 08 2007

En regardant mon fils apprendre son vocabulaire par un jeu d’essais erreurs autour des mots, je constate plusieurs choses : - un enfant appréhende le monde dans sa globalité puis affine sa perception de celui-ci par des ajustements permanents grâce à un phénomène simple mais très efficace : la répétition. - Les phénomènes d’apprentissages s’interpénètre et s’enrichissent (apprendre à lire à un enfant c’est plus que du vocabulaire…)

Ces fonctions essentielles dans les méthodologies des apprentissages sont confirmées dans mes lectures actuelles :

Sur la répétition :« Aujourd’hui, la rééducation constitue une part importante du traitement des accidents vasculaires cérébraux. L’hypothèse est simple : le réapprentissage d’une fonction par la répétition régulière de tâches et l’utilisation de différentes stimulations conduit à une meilleure récupération. ». Mensuel « La recherche » spécial cerveau (juillet-août 2007)

John Maeda explique aussi dans son livre « De la simplicité », l’importance de la répétition qui crée en nous des réflexes. Ces derniers nous permettent de surpasser notre système cognitif : la connaissance simplifie tout.

De plus la recherche actuelle démontre de manière de plus en plus fine que la plasticité du cerveau se maintient tout au long de la vie : ce sont les apprentissages permanents

« Dans le cas d’une séquelle linguistique, Anne Léger à Toulouse a montré de la même façon que, même deux ans après l’AVC, un protocole de réapprentissage du langage pouvait améliorer la performance et que cela se traduit par une réactivation de certains groupes neuronaux spécifiques ». Mensuel « La recherche » spécial cerveau (juillet-août 2007)

Sur l’auto-enrichissement des apprentissages : « La magie de la lecture surgit, comme un génie, des premières pages d'un livre pour enfants qu’on caresse. La tendre présence d'un père ou d'une mère, les inflexions touchantes de la voix, l'intimité, le baiser rassurant, l'imaginaire, tout conspire à obnubiler le présent, le temps d'un voyage en tapis volant. » Guitef. Dans son article est joint un excellent graphique valant toute explication.

lundi 28 mai 2007

Powerpoint : rire ou pleurer ?

28 05 2007


2 "PowerPoint presentations" by comedian Don McMillan, who attempts to give some good advice on using the PowerPoint tool properly. there is another funny Powerpoint-based video after the break.

Il est plus difficile de traiter l'information si elle nous parvient sous la forme écrite et parlé en même temps. Des chercheurs australiens ont remis en cause la pertinence du logiciel de présentation Powerpoint. Ils ont également défié des méthodes de l’enseignement populaire, proposant que les professeurs devraient se concentrer sur l’incitation des étudiants à trouver leurs propres réponses plutôt que de les faire plancher sur les leurs...

John Sweller, de la faculté de l'université de l'éducation, a développé « la théorie de charge cognitive ».
Il démontre que « l'utilisation de la présentation de Powerpoint a été un désastre, » cariIl est plus difficile de traiter l'information si elle nous parvient sous forme visuelle et écritede façon simultanée.
« Regarder un problème déjà résolu réduit la charge fonctionnelle de la mémoire et réduit la capacité d’apprentissage. »

[link: myspace.com & myspace.com|via presentationzen.com]

see also powerpoint bad for brains.

Inspiration aesthethics

jeudi 8 mars 2007

Vers une ecole 2.0 ?

08 03 2007

La question persiste, « est le Web 2.0 va-t-il nous mener à instruire versus 2.0 ? » Comment ces nouvelles appréhensions de l’information influent-elles sur nos modes d’éducation ?

• Nous sommes de plus en plus producteurs de savoir (blogs/wikis)

• Ce savoir se diffuse de plus en plus vite (RSS/Aggregators)

• Le savoir fonctionne de plus en plus en réseau (méta connecteurs ou connecteurs d’idées)

Ce peuple des connecteurs (dixit le livre) produit du savoir, l’évalue et le réajuste en permanence, le partage grâce aux interconnexions de ce même réseau (moteurs, tags…) et l’enrichit en masse. Le projet éducatif entre les deux approches -traditionnelle et émergente- reste le même : former nos enfants pour qu’ils deviennent autonomes grâce à la transmission de notre connaissance. Cependant, comme le marché, le contexte et le changement du paysage de l'information de nos enfants changent, les qualifications, la connaissance, et les expériences doivent aussi évoluer.

À l'école 1.0 l'enseignement et l'étude sont un jeu. David Williamson Shaffer caractérise des jeux en tant que des rôles et règles se composants. Le professeur et les étudiants pratiquent des rôles et travaillent dans un cadre de règles qui est le suivant. : les professeurs fournissent le contenu et les « étudiants-miroirs » le réfléchissent.

Au sein de l’école 2.0 les rôles sont interchangeables. Les étudiants deviennent détenteur de savoirs et le professeur peut animer ces savoirs. Dans ce système est autorisé la discussion, le contrôle et les réajustements sans pratiquement aucune hiérarchie de fonctionnement. Les étudiants cessent d'être des miroirs, et deviennent amplificateurs des savoirs. Leur travail ne consiste plus à réfléchir ce qu’ils rencontrent, mais d’ajouter de la valeur. Les étudiants apprennent à travailler, jouer et partager. L'information est saisie par l'étudiant, traitée, re-mélangée puis partagée pour être capturée par un étudiant/professeur pour être retraitée. La participation et la mobilisation des énergies est ici valorisée.

Il y a une certaine logique à l'enseignement des normes. Mais il n'y a aucune énergie dans les normes. Quand les salles de classe deviennent de plus en plus plates et que nous ne pouvons plus que compter sur la pesanteur pour conduire l'étude - alors nous devons trouver l’énergie, et cette énergie est dans les (nos) étudiants.

Inspiration David Warlick

Mon bookmark "education" sur delicious.