lundi 18 mars 2013

Innovation sociale et TIC

18 03 2013

Aujourd'hui l'innovation sociale est une tendance émergente, mais pourquoi ?

Nous vivons aujourd'hui une crise financière et la population en Europe voit son pouvoir d'achat sérieusement diminué et influe donc sur la santé des marchés.
Pour sortir de cette crise, les marchés sectoriels doivent opérer des changement de fond. En effet, les innovations majeures surviennent surtout par temps de crises, lors de ruptures.

De quelle natures peuvent être ces innovations ? Historiquement, elles ont souvent pris la forme de solution sociale avec les technologies qui étaient déjà existantes. Ce ne sont pas des innovation de technologies à proprement parler.
En effet aujourd'hui l'innovation sociale est celle qui est le plus à même de répondre rapidement à cette sortie de crise. Hors les TIC ont toujours été un accélérateur et un facilitateur de changement. Elles servent de levier de sortie de crise par accélération.
Mon expérience de plus de dix ans dans le secteur des usages des TIC m'a permis de comprendre que l'innovation sociale n'est que la résultante des expertises qui peuvent répondre aux besoins sociétaux.

Les besoins poussent l'économie sociale et solidaire et le développement durable vers le haut car ces secteurs peuvent répondre à des besoins élémentaires de consommation moins coûteuse, plus solidaire et responsable. Aujourd'hui je dirai qu'il y a une maturité entre le levier apporté par les usages des TIC au service de ces secteurs.

Mais quelles sont la nature des pistes que proposent les TIC en matière d'innovation sociale à l’heure actuelle ?

Les TIC peuvent servir de levier à l'innovation sociale :

  • En proposant des communautés virtuelles comme support d’entraide, d’apprentissage ou d’expertise permettant de répondre à des besoins de solidarité financière, d'accès aux savoirs ou de collaboration interdisciplinaire.
    Exemples :
    Des acteurs du microcrédit comme : Babyloan ou Prêt d’Union,
    La communauté de l’économie collaborative : Ouishare dont vous retrouverez ici un article descriptif,
    La plateforme de soutien aux projets sociaux créatifs Imaginationforpeople. L'encyclopédie écologique Ekopedia.
    La plateforme de mutualisation d'outils et d'information sur les monnaies locales complémentaires.

  • En pratiquant l’inclusion numérique par de l’e-inclusion via les usages : former à la compétence numérique nécessaire pour tous. Selon le cadre de référence des compétences clés dans l’éducation la compétence numérique implique l'usage sûr et critique des technologies de la société de l'information au travail, dans les loisirs et dans la communication.
    Exemples :
    L’Université des aidants projet d'e-inclusion pour les aidants familiaux et les personnes âgées.
    Formavia : réseau professionnel et territorial d'acteurs de la Formation continue et des TIC en Région Rhône-Alpes.
    Le réseau des Espaces publics numériques (EPN)

  • En proposant des services innovants via le développement d'outils simplifiés d’un point de vue usages qui répondent à des besoins des citoyens grâce à un travail de co-conception avec les acteurs du design et/ou de la domotique ou encore un espace d'accueil qui propose les outils et l'accompagnement nécessaires à plus de production "home made" dans des lieux de prototypage rapide comme les Fablabs.
    Cette notion de Fablabs vient du mouvement des Makers, des bricoleurs qui pratiquent le DIY : « Do It Yourself, c'est à dire : fait le toi-même ! ».Ils représentent la base de la pyramide de l’innovation, les amateurs professionnels qui sont les inventeurs d’aujourd’hui et de demain.
    On attribue leur naissance à Neil Gershenfeld, du Massachusetts Institute of Technology (MIT), qui voyait en ces labos un moyen de restituer la technologie et les outils de production aux citoyens. La définition d’un Fablab (contraction de l'anglais (en) FABrication LABoratory, traduction : laboratoire de fabrication) désigne un atelier composé de machines-outils pilotées par ordinateur pouvant fabriquer ou modifier rapidement et à la demande des biens de nature variée (livres, objets décoratifs, outils, etc.). C’est une sorte de coopérative du futur qui peut regrouper des inventeurs, informaticiens, designers ou artistes.
    Concrètement, on y fait quoi ? Un FabYearBook décrit chaque année les projets les plus marquants : mobiliers, bijoux, lampes, jeux, stickers, T-shirts, robots… créés tant par des particuliers que sous forme de prototypes par des professionnels.

  • En proposant des nouvelles formes d’espace d’apprentissages et de travail augmentés du support numérique comme les espaces de coworking (ou espace collaboratif de travail), faclabs ou fablabschool. Les espaces collaboratifs de travail permettent de créer une communauté d'experts et de mettre en place des pratiques innovantes de mode collaboratifs, ce grâce aussi à l'apport des usages du numérique. Le concept du Faclab relève du besoin d'ouverture sur la cité et de rapprochement avec le secteur privé de d'une Université, idem pour un Fablabschool qui servirai de mise à disposition d'ateliers du"faire par soi-même" en lien avec les écoles, collèges et lycées.
    Exemples :
    La liste des espace de coworking en IDF,
    Le Faclab de l'Université de Cergy Pontoise...

Des projets Fablabs fleurissent partout en France, même si parfois le rapprochement avec les besoins sociaux réels ne se font pas toujours.

Je rêve de mettre en place une structure de type Fablabschool intergénérationnelle, qui apporte des petites solutions concrètes auprès des citoyens et des enfants, dont la source d'inspiration pourrait tout aussi bien venir des ateliers d'inclusion numériques créatifs IdAction de l'organisation Exeko à Montréal, des Kit SunMod Solar Modification permettant de construire un chargeur de piles solaire ou encore des Coding goûters insaturés par Julien Dorra.

mardi 15 septembre 2009

TIC et Vieillissement

15 09 2009




jeudi 30 août 2007

Typographie animée

30 08 2007

J'ai retrouvé cet excellent clip d'Alex Gopher (H5 en 1999) qui a nourri mes inspirations depuis mes cours de fac sur la typo.

Merci à Etienne Mineur

jeudi 5 juillet 2007

Portraits d'humanité

05 07 2007

6billionothers.org

Un projet de Yann Artus Bertrand sur des milliers de témoignages visuels et audio comme portrait de l'humanité contemporaine. L'objectif de ces « 6 milliards d'autres » est de créer un portrait sensible et humain des habitants de la planète, en indiquant l'universalité et l'individualité de chaque personne. Les sujets abordés traitent des matières diverses, telles que la famille, le rire ou les larmes ...

www.6billionothers.org

face2faceproject.com

Projet qui prend les photographies (d'objectif de 28mm) de Palestiniens et d'Israéliens ayant la même profession.

face2faceproject.com

Compilation de portraits de Sydney

Le visage de Sydney prend forme autour de 1000 portraits...

www.cityofsydney.nsw.gov.au

Searchcrystal : outil de recherche visuel

05 07 2007
searchcrystal.jpg
un nouvel outil interactif de visualisation de recherche qui permet à des utilisateurs de comparer la recherche en mixant du Web, de l'image, de la vidéo, du blog, de l'étiquetage, des moteurs de nouvelles ou du RSS alimente des sources. «Crystal» mixe sa recherchee sur différents moteurs de recherche (par exemple Google, Yahoo, MSN, demandent, Wisenut,…). Les « catégorisation » sont représentées par différentes icônes dont les formes et les couleurs permettent plusieurs combinaisons possibles. Les différents vues de « faisceau » proposées permettent une focale supplémentaire. De plus il propose un widget entièrement interactif afin partager des "cristaux personnalisés".

searchcrystal.com

mardi 12 juin 2007

EOL : la prochaine "Encyclopédie de la vie" collaborative

12 06 2007


un film expliquant la prochaine sortie d'un site Web qui proposera une "Encyclopedie de la vie", rassemblant des documents sur 1.8 million d'espèces vivantes que n'ai jamais connu l'homme aujourd'hui. Elle devrait être en ligne second semestre 2008.

[lien : eol.org ]

jeudi 5 avril 2007

Expérience collaborative : Movie assembly

05 04 2007

Toujours friande de nouvelles expériences collaboratives et créatives, je ne résiste pas à relayer cette application : Movie Assembly



"La question aujourd’hui n’est pas de créer l’image juste, mais d’en trouver une qui existe déjà". Partant de cette intuition de Lev Manovich, le projet Movie Assembly entend fabriquer un court métrage collaboratif en stop-motion (image par image), utilisant exclusivement des images de Flickr. Le projet est porté par le stambouliote Gokhan Okur. Premières études : la Tour Eiffel. On se croitait à La Ciotat...

by Aieou le blog de flu

P.S : ils recherchent des contributeurs et un Flasheur...à suivre...

dimanche 1 avril 2007

Jonathan Harris et la cartographie dynamique d’information

01 04 2007

J'ai été épâtée le travail de Jonathan Harris, net-artiste, dont je décris ici deux de ses travaux






De l'inspiration pour le mapping dynamique...

Lire la suite …

lundi 5 mars 2007

Small planetes et Globe 4D : de la matière à rêver

05 03 2007
Aprés le socialmapping 2D à la frappr, laissons nous porter par les globes "4Dimensions", où l'on retouve son univers en volume (première partie) et évolutifs dans le temps (deuxième partie)...

Lire la suite …