lundi 12 janvier 2009

"Travail Emploi et TIC" ExPlorCamp Autrans09

12 01 2009

De retour d'Autrans09 où j'ai réalisée une table d'Exploration pour L'Explorcamp
Nouvelle Exploratrice du collectif des Explorateurs du web, me voilà baptisée...

Emploi, travail et TIC
View SlideShare presentation or Upload your own. (tags: outils communitymark)

jeudi 30 octobre 2008

Un prof en position réflexive

30 10 2008

En dehors de personnalités reconnues sur le web comme Guitef,

Il existe de plus en plus de profs qui se mettent à réfléchir leur travail Un bon exemple ici de Gaël Plantin

Ses cartes heuristiques

vendredi 17 octobre 2008

Do you speak english ?

17 10 2008

Je suis actuelement une formation en anglais. C'est l'occasion de réaliser une petite présentation des apports des TIC en matière d'apprentissage des langues
Loin de se substituer aux cours en présentiel, ils agissent comme une ressource d'accélération d'intégration des apprentissages en offrant de multiples approches

Speak English
View SlideShare presentation or Upload your own. (tags: english apprendre)


Quelques liens de cours donnés par Thot ici

Communautés d'apprentissages
Babbel (fr) / Palabea (fr) / LinQr (fr) / Livemocha (fr) / Myngle (fr) / SharedTalk (us) / Kantalk (us) / Italki (fr) / Huitalk (us) / Friendsabroad (fr)

Apprentissages via support vidéo
Yabla (en)

Podcasts
AnglaisPod (fr)

Autres outils
Listen and Write / Lingro / Balingua / soZiety / Avatarlanguages (us) ....

vendredi 18 avril 2008

5 Eléments fondamentaux de l'apprentissage coopératif

18 04 2008

"Juste parce que vous mettez les élèves en groupes ne signifie pas qu'ils vont travailler comme une équipe."'

Interdépendance positive

L'interdépendance positive est bien structuré quand les membres du groupe estiment qu'ils sont liés les uns aux autres d'une manière que l'on ne peut réussir que si tout le monde réussit. Les groupes, les coachs et les tâches, par conséquent, doivent être conçues et communiquée aux étudiants de façon à leur faire croire qu'ils coulent ou nagent ensemble. Quand l'interdépendance positive est solidement structurée, elle souligne que tous les efforts des membres du groupe sont nécessaires et indispensables à la réussite du groupe et (b) chaque membre du groupe a une contribution unique à apporter à l'effort commun en raison de ses ressources et / ou Rôle et la tâche des responsabilités. Ceci crée un engagement à la réussite du groupe ainsi que personnelle, c'est cela qui est le coeur de l'apprentissage coopératif. S'il n'ya pas d'interdépendance positive, il n'ya pas de coopération.

Les neuf manières dont interdépendance positive peut être structurée comme suit:

1. Goal interdependence-le Groupe- disposent d'un objectif commun et chaque membre de l'équipe est nécessaire à leurs réalisations

2. Incentive interdependence- les Individus - sont récompensés, mais seulement si chaque membre de l'équipe réussit.

3. Resource interdependence—les Resources-, les informations et les matériels sont limités, afin que les étudiants soient obligés de travailler ensemble et de coopérer dans le partage des ressources disponibles.

4. Sequence interdependence—La séquence globale tâche est divisée en une série de tâches secondaires-. Les Individus, membres du groupe doivent s'acquitter de leurs tâches propres dans le cadre d'un ordre préétabli.

5. Role interdependencee—Chaque membre du groupe se voit attribuer un rôle aux responsabilités précises.- Chaque rôle contribue à la tâche globale et appuie sa réalisation.

6. Identity interdependence-Le groupe établit une identité mutuelle par le biais d'un nom, drapeau, logo, ou le symbole-.

7. Outside force interdependence—Le groupe, dans son ensemble, est en compétition contre d'autres groupes-.

8. Simulation interdependence—L'interdépendance des membres du groupe doivent s'imaginer qu'ils sont dans une situation ou un rôle où ils doivent collaborer pour réussir.

9. Environmental interdependence—Les membres du groupe travaillent ensemble dans un espace physique, comme une section de la salle de classe.

Actions

  • Mettre en place des tâches qui ne peuvent être menées à bien sans la participation de chaque membre de l'équipe
  • Réfléchir sur ces 9 interdépendances positives et comment elles peuvent être incorporées dans la leçon

Éviter de

  • Permettre à un étudiant d'être "porté" par les autres
  • Permettre à un étudiant de faire le travail pour le groupe
  • Inciter à la compétition

Promotion de l'interaction (de préférence en face-à-face)

Les élèves ont besoin de concrétiser dans le réel ce qui favorise la réussite de chacun en partageant des ressources communes et par l'entraide mutuelle. La dynamique des relations interpersonnelles qui s'y crée promeut l'apprentissage des uns et des autres. Les processus en place passent par des des résolutions de problèmes en collaboration, via l'enseignement donné, les connaissances des uns et des autres, l'auto-correction en groupe, des discussions spontannées.... Chacune de ces activités peuvent être structurées en groupe de travail des directions et des procédures. Celà contribue à garantir que les groupes d'apprentissage coopératif sont à la fois un système de soutien scolaire (chaque élève a un voire des tuteurs par ses pairs et par l'enseignant (l'enseignement)) et un système de soutien personnel (tous s'inscrivent dans un processus de bienveillance et d'épanouissement) . C'est à travers la promotion de l'apprentissage des uns et des autres fen présentiel (c'est à dire dans la relation) que les membres se sont engagés personnellement à "l'autre" ainsi qu'à leurs objectifs mutuels.

Actions enseignantes

  • Présentations visuelles et orales
  • Vérification de la bonne compréhension (ce que moi j'appelle la reformulation)
  • Discuter les notions apprises
  • Lier l'apprentissage quotidien à celui du passé

Responsabilisation individuelle et de groupe

Deux niveaux de responsabilité doit être structuré en apprentissage coopératif. Le groupe doit être responsable de la réalisation de ses objectifs ainsi que chaque membre doit être responsable dans sa partie. La responsabilité individuelle existe lorsque la performance de chaque individu est évalué et les résultats donnés au groupe et à l'individu afin de déterminer qui a besoin de plus d'aide, de soutien et d'encouragement à l'apprentissage. Le but de l'apprentissage coopératif en groupes est que chacun soit dans le renforcement de son droit. Les élèves apprennent ensemble pour de meilleurs compétences individuelles.

Actions enseignantes

  • Fonctionner en petits modules de 3-5 personnes : plus petite est la taille du groupe, plus grande est la responsabilité individuelle
  • Tester individuellement chaque élève.
  • Demander régulièrement un rapport oral de l'activité de chaque 'module' ou 'groupe' de travail
  • Observez chaque groupe et d'enregistrer la fréquence avec laquelle chaque membre contribue aux travaux du groupe
  • Etablir des processus de contributions individuelles (attributions de rôles, taux et fréquences d'interventions, initiatives, désigner un rapporteur...)
  • Demander aux élèves d'enseigner ce qu'ils ont appris à quelqu'un d'autre
  • Lier les évaluations de groupes aux individuelles

Éviter

  • Permettre de produire, tester, discuter et faire des choix sans prendre en compte toutes les interventions individuelles

Apprendre aux étudiants les enjeux des relations interpersonnelles

L'apprentissage coopératif est intrinsèquement plus complexe que la compétition ou l'apprentissage individuel parce que les étudiants doivent s'engager simultanément dans la tâche de travail (apprentissage académique ) et le travail d'équipe (fonctionnement efficace en tant que groupe). Les compétences sociales existent pour améliorer la collaboration, mais elles ne sont pas toujours spontannées. Il faut enseigner ces compétences aux élèves aussi précisément que les connaissances théoriques. L'attitude "moteur", la prise de décision, la mise en confiance, la communication et la gestion des conflits sont des compétences qui responsabilisent les étudiants en leur permettant de gérer à la fois le travail d'équipe leurs tâches avec succès. La coopération et les conflits sont intrinsèquement liés, les procédures et les compétences de gestion des conflits sont particulièrement importantes pour le succès à long terme des groupes d'apprentissage.

Focus

Aider les étudiants à développer des aptitudes sociales naturellement ou par un enseignement spécifique des compétences requises dans les domaines suivants:

  • Le leadership, la prise de décision, la mise en confiance, la communication, les compétences en gestion des conflits
  • Fournir des occasions pour que les étudiants s'y investissent naturellement : utiliser ces compétences sociales dans le plaisir ou là travers des sujets d'intérêt élevés
  • Enseigner les processus des enjeux sociaux, le jeu de rôle, et renforcer les compétences sociales

Éviter

  • Placer les élèves dans des situations inappropriées par rapport à leurs champ de compétences.

Cet article est une traduction du papier de Norm Green sur learnhub

jeudi 13 mars 2008

MyMajorCompany

13 03 2008

MyMajorCompany est un label indépendant qui a lancé un projet assez révolutionnaire : autoriser les internautes, c'est à dire le public, à financer eux-mêmes la production des artistes de leurs choix. En clair, ce n'est plus un quelconque directeur marketing qui sélectionne pour vous ce que vous devez écouter. Celui qui choisit, c'est vous. Et il semblerait que le concept fonctionne. En effet, à peine deux mois après le lancement du concept de MMC, les responsables du label ont annoncé que le public avait déjà propulsé un artiste en studio. Grégoire (c'est l'artiste en question) a donc réussi à réunir les 70 000 €, palier nécessaire pour pouvoir passer à l'étape suivante : l'enregistrement en studio. De plus, si vous pouvez choisir votre artiste, MMC permet également aux internautes-producteurs de tirer des dividendes des ventes qu'engrangera l'artiste. La seule condition, c'est que votre poulain dépasse les 30 000 ventes. En effet, au-dessous de cette somme, la production ne sera pas amortie.

Les majors n’ont plus qu’a bien se tenir !

jeudi 11 octobre 2007

Ma ville à moi

11 10 2007

A travers la cartographie 2.0 nous cherchons à (re)trouver nos activités, nos réseaux, nos repères dans un grand « tout » . Demain la carte ira jusqu'à la chronolocalisation. (localisation et synchronisation des événements). Demain, nous voudrons tous utiliser sur nos écrans téléphoniques afin de nous retouver dans une ville qui est à notre image : plus hyperlocale que jamais (peuplade, mobizen). Ensemble, nous partagerons l’espace et le temps.

Les mashup et technologies explosent en témoignage de cette ville mobile : Street View de Google, Mapjack et son avatar qui vous balade dans les rues de San Francisco, avec des vues réelles à explorer en 360°, Flickrvision, codes QR ... La ville sera pervasive, rejouant les réalités immédiates (trafic). Notre mobile sera notre familier numérique (de l’inconnu au familier) ouvert sur une ville plus fluide.

Encore faudra-t-il que les acteurs du numérique et les politiques se responsabilisent … La condition nécessaire d'une mobilité ouverte reste celle servie par des plates-formes également ouvertes. Elle concerne bien d'autres acteurs de la ville qui ne manqueront pas de se manifester. Quelles seront les prochaines étapes ? Villes 2.0 entreprend une réflexion dans ce sens (défi "Mobilité libre et durable "). A suivre….

Sources : chronos

jeudi 9 août 2007

Dixième famille : outil collaboratif généreux ?

09 08 2007


Une initiative que son fondateur (Gary Généreux (faut assumer !)) appelle : la générosité inventive.
C'est toujours plaisant de voir que des projets à dimension humaine, artistique et/ou sociale naissent grâce aux outils collaboratifs...

Information par Fabien Lair

jeudi 5 juillet 2007

Portraits d'humanité

05 07 2007

6billionothers.org

Un projet de Yann Artus Bertrand sur des milliers de témoignages visuels et audio comme portrait de l'humanité contemporaine. L'objectif de ces « 6 milliards d'autres » est de créer un portrait sensible et humain des habitants de la planète, en indiquant l'universalité et l'individualité de chaque personne. Les sujets abordés traitent des matières diverses, telles que la famille, le rire ou les larmes ...

www.6billionothers.org

face2faceproject.com

Projet qui prend les photographies (d'objectif de 28mm) de Palestiniens et d'Israéliens ayant la même profession.

face2faceproject.com

Compilation de portraits de Sydney

Le visage de Sydney prend forme autour de 1000 portraits...

www.cityofsydney.nsw.gov.au

Searchcrystal : outil de recherche visuel

05 07 2007
searchcrystal.jpg
un nouvel outil interactif de visualisation de recherche qui permet à des utilisateurs de comparer la recherche en mixant du Web, de l'image, de la vidéo, du blog, de l'étiquetage, des moteurs de nouvelles ou du RSS alimente des sources. «Crystal» mixe sa recherchee sur différents moteurs de recherche (par exemple Google, Yahoo, MSN, demandent, Wisenut,…). Les « catégorisation » sont représentées par différentes icônes dont les formes et les couleurs permettent plusieurs combinaisons possibles. Les différents vues de « faisceau » proposées permettent une focale supplémentaire. De plus il propose un widget entièrement interactif afin partager des "cristaux personnalisés".

searchcrystal.com

mardi 12 juin 2007

EOL : la prochaine "Encyclopédie de la vie" collaborative

12 06 2007


un film expliquant la prochaine sortie d'un site Web qui proposera une "Encyclopedie de la vie", rassemblant des documents sur 1.8 million d'espèces vivantes que n'ai jamais connu l'homme aujourd'hui. Elle devrait être en ligne second semestre 2008.

[lien : eol.org ]

jeudi 5 avril 2007

Expérience collaborative : Movie assembly

05 04 2007

Toujours friande de nouvelles expériences collaboratives et créatives, je ne résiste pas à relayer cette application : Movie Assembly



"La question aujourd’hui n’est pas de créer l’image juste, mais d’en trouver une qui existe déjà". Partant de cette intuition de Lev Manovich, le projet Movie Assembly entend fabriquer un court métrage collaboratif en stop-motion (image par image), utilisant exclusivement des images de Flickr. Le projet est porté par le stambouliote Gokhan Okur. Premières études : la Tour Eiffel. On se croitait à La Ciotat...

by Aieou le blog de flu

P.S : ils recherchent des contributeurs et un Flasheur...à suivre...