Digital labor, levez vous ! ou la techno overdose

Pourquoi explose aujourd’hui cette bulle technologique ?

Pour produire, toujours produire plus !  Des produits capitalistes pour consommateurs chevronnés,  des services qui servent à finaliser la technicisation de la société, donc à nous rendre encore plus dépendant du système.

Quand la technique ne nous sert plus à gagner du temps, mais à en perdre à l’échelle de la société, alors c’est qu’il est temps de se poser des questions.

Quand nous aurons tous un pacemaker sous DRM, risquant la panne pour faute d’interopérabilité, quand notre frigo se fera pirater, quand on analysera notre simple sueur par capteurs intégrés…il sera peut ^tre temps de former nos concitoyens à la maitrise de cette technologie envahissante.

Quand nous réaliserons que nous sommes de la main d’oeuvre gratuite par la moindre de nos actions, de nos clics de souris, de notre participation à ces invitations à faire ensemble, toujours plus et mieux pour le capitalisme, il sera temps d’arrêter de faire nos actions sans réfléchir aux conséquences.

Nous sommes le digital labor, le moyen d’étendre l’empire du capitalisme sur nos vies avec nos actions anodines, ludiques (playbor) sur nos ordinateurs, nos applications sur smartphone.

Regardons celà en face et agissons en responsables. Prenons exeplme du projet We are Dynamo (les travailleurs du Mechanical Turk d’Amazon se sont fédérés sur cette plateforme et leur permet de parler d’une seule voix face à Amazon).

Inspiration :

J’ai réalisé que j’étais exploité (et que je ne pouvais rien y faire)

Dernières nouvelles (grinçantes) du progrès technique

Digital labor ou l’exploitation de nos comportements (Internetactu)

Digital labor : portrait de l’internaute exploité (france culture)

 

Advertisement

Pas de commentaires

Lasisser un commentaire