La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



Liz Green - Haul Away !
2014 – 11 titres
Style : Folk
Label : PIAS

Sortie : mai 2014



Note : 7.5/10

Liz Green avait marqué les esprits il y a 3 ans avec son premier album, Oh Dévotion ! , par sa voix désuète et sa folk de fanfare. Elle se démarquait ainsi de ses contemporains avec une musique sans âge, sans repère, et ses mélodies impeccables.
La voici de retour en 2014, avec un deuxième album, Haul Away !. Si ce n’est le point d’exclamation dans le titre, le second album conserve les ingrédients qui ont fait le succès du premier album. Liz Green est sur tous les fronts, elle a écrit toutes les chansons, et les interprète au piano, au banjo, à la guitare ou encore à la clarinette. Multi instrumentiste, elle s’accompagne malgré tout de quelques musiciens pour la basse, la batterie ou les lignes de cuivres. Et l’album est produit par Liam Watson (White Stripes, Hugh Cornwell).
Entre Folk et Delta Blues, l’univers de Liz Green conserve sa part de mystère, en plongeant ses influences aussi bien dans le Mississipi que dans le Danube. Assez monotone, l’album vous oblige à une plus grande intention pour en tirer la substantifique moelle.
Il débute sur ce Battle, dépressif à souhait, orchestré par un banjo et une prose pleine de questionnement existentialiste. (« it’s hard to be an angel… »). Le rythme augmente très légèrement avec le titre éponyme de l’album, avant de redescendre sur River Runs Deep, l’eau, étant un thème principal sur cet album aux ambiances de cabaret de la Nouvelle Orléans d’il y a 100 ans. Il y a du Nick Cave, du Kurt Weil aussi et surtout, dans cet album aux contours doux mais oppressants. A l’instar du dernier titre, Bikya, plus long que les autres, aux rythmes changeants, illustré par un piano de saloon et des textes mélancoliques (« Don’t look for me now, I have returned to the ground »).
Avec Haul Away !, Liz Green poursuit son chantier de construction d’un univers singulier et intrigant, en clair-obscur, où la lumière peine à entrer, juste quelques rayons, ici ou là, avant de repartir.
Site officiel
Mike S.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox