La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Autoprod'



Megaphone ou la Mort – A silent language
2013 - 13 titres
Sortie : 22/04/2013
Style : Rock Cold Wave
Label : Autoprod


Note : 8.5/10

Héritiers de Joy Division ou Marc Seberg, ou plus récemment d’Interpol ou Editors… le groupe espagnol Megaphone ou la Mort sort un second album Rock, sombre comme l’ebene ! A silent language est un opus ambitieux qui associe des titres en anglais, d’autres en francais, des titres Rock, rapide, et d’autres, plus mi-tempo.
Dans ce nouvel album, les guitares electriques ont bien entendu la part belle, mais la voix de John Martinez survole l’ensemble avec brio. Une réelle présence, une interprétation sans faille, des mots percutants. On avait déjà remarqué le groupe lors de la sortie de Camarade Coma, leur 1er LP en 2008. Le groupe a donc pris tout son temps pour lui donner une suite.
Tout au long de ces 13 titres, on pense bien évidemment à tous les groupes cités précédemment, auxquels on pourrait ajouter The National ou même PIL parfois (Cowboys & Aliens, This is my blood). Mais ce qui est sûr, c’est que c’est toujours et encore du beau monde, auxquels MOLM peut se comparer sans rougir.

S’introduisant sur le titre éponyme de l’album, un titre introductif, parlé, hypnotique, digne de l’inquiétant et légendaire Freaks de

Pulp

. Et puis, alors, on entre dans le vif du sujet, avec le tube de l’album, Candela’s Club, un titre vif, un refrain entêtant, un potentiel énorme. Il en va quasiment de même pour le biblique This is my blood qui le talonne ou son suivant, le si mal nommé, Propos amorphes, rageur, revêche, et donc bien loin de l’apathisme promis par son titre. Le rythme se pose finalement sur ce Passagers clandestins, qui nous prend à contrepied, nous déstabilise, et puis, une fois passé l’accalmie, la tempête reprend de plus belle, avec un instru electrique.
A silent language, c’est un peu des montagnes russes musicales, on a à peine le temps de se remettre de la dernière montée d’adrénaline, que la nouvelle ascension reprend. Les sensations sont donc garanties sur ce second album des espagnols au titre toujours aussi énigmatique Megaphone ou la Mort !

Site

Mike S.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox