La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Autoprod'



David Grumel - Unreleased
2013 – 4 titres – 14’

Style : Pop
Label : Autoproduction

Note : 7,5/10

Parmi les plus beaux gâchis des années 2000, David Grumel figure, bien malgré lui, en bonne place. En son temps, l’homme séduisit le très fréquentable Bang Gang et donna envie à l’Islandais de produire son premier album. Et bien qu’une des musiques de cet album tourna en boucle à la télévision (comme musique de pub…la notoriété est dès lors invisible), Beaurivage n’arriva jamais à parvenir aux oreilles de son public potentiel ; mal vendu par son label (Naïve) et boudé par les grandes radios hexagonales, frileuses et pour tout dire imbéciles. Sans doute dépité, Grumel est depuis passé à autres choses (producteur pour Loren Lopez, SoeJoe ou Gaz Newton) et sort en catimini (comprendre « sans label ») quatre inédits antérieurs à la période Beaurivage. A l’écoute de ces Unreleased, le constat est d’autant plus amer : Grumel avait vraiment de quoi attirer dans son sillage un large public ; il en avait le talent et le potentiel commercial.
Même laissés de côté en leur temps, les titres ont fière allure et expriment toute la palette du Savoyard. Un amour pour la musique romantique distillée ici dans une musique lounge élégante (Song for Zeebee). Un intérêt certain pour la musique black qui s’exprime aussi dans un art du sampling (Lady Penelope, sur un discours de Jesse Jackson, fait un lien entre Stevie Wonder et Dj Shadow). Des ambiances fluides de musique de film mises dans un rythme trip hop (Firelight, anciennement générique d’une émission de TV anglaise). 1971, première mouture d’un titre de Beaurivage, révèle un Grumel moins rêveur et nettement plus speed. Mais toujours avec cet amour des pianos électriques et une distinction permanente. David Grumel fonce à toute allure mais tiré à quatre épingles. Que voulez-vous, on ne se refait pas ! Tant qu’il y a de la musique, il y a de l’espoir. Donc découvrez, écoutez, il n’est pas peut-être pas trop tard.
Deezer
Denis Z.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox