La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



Mike Marlin – Man on the ground
2012 - 11 titres

Style : Rock
Label : AMP Music Production


Note : 9/10

C’est lors de la tournée des Stranglers que nous avons découvert Mike Marlin. Aussitôt, il a conquis le public avec sa musique Folk Rock, un tantinet crooner, son timbre de voix nous renvoyant irrémédiablement vers les influences de The National.
Mais sa démarche musicale ne s’arrête pas là. Mike Marlin est un vieux briscard de 50 piges, et il en entendu et il en a aussi enregistré des kilos avant de se décider à enregistrer son premier single, puis son premier album. Le premier single, qu’on peut trouver sur son site en écoute, était une reprise de Staying Alive, dans une version Jazz Rock, élégante et pleine d’intensité, rendant le titre méconnaissable et terrible sexy ! L’ombre d’Elvis Costello plane au dessus de ce prodige. Le premier album, en 2010, quant à lui, s’intitulait Nearly Man et marquait la volonté de Mike, à l’approche de la cinquantaine, après avoir eu femme et enfants, de penser enfin à concrétiser ses rêves de jeunesse. Il formait alors un groupe ("The Whethermen") et partait en tournée avec les Stranglers, à travers toute l’Angleterre.
Apres un accueil médiatique plus que favorable, mais toujours sans label, Mike Marlin enregistre en 2012, un second album, Man on the ground et poursuit la tournée des Stranglers, mais cette fois en France.

C’est donc à ce moment là que nous en sommes, lorsque Mike Marlin nous donne son CD – dédicacé, merci ;-) - à l’issue du concert de Rennes au Liberté. Et là, c’est la claque ! L’intensité que l’on avait pu ressentir déjà dans les titres en ligne, puis sur scène, elle se retrouve à chaque seconde de ce CD, depuis The Magician, un titre tout en progression clôturé par des chœurs et une riche orchestration, jusqu’au dernier titre, Travel the World, au contraire, totalement épuré, façon Tindersticks, une ligne de violon en fond, quelques notes de piano et deux voix entremêlées. Rien que de l’émotion à fleur de peau. Entre les deux, Mike Merlin se veut parfois un peu plus Rock, comme savent le faire The National, ou plus sombre, à la manière de Nick Cave. Les balades se suivent alors et ne se ressemblent pas mais forment au final un ensemble uniforme, mélodieux et harmonieux du plus bel effet.
Voilà donc une belle découverte, grâce aux Stranglers, dont l’album, leur 17e (Giants), devrait être aussi chroniqué tres vite dans nos pages. Merci à eux et merci à Mike pour l’émotion ! Un album absolument envoûtant !

xx

écoutez sa musique sur son site officiel

Mike S.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox