La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Autoprod'



Kronem - Pocahontas
2011 – 11 titres – 38'

Style : rock
Label : Autoproduction

Note : 6,5/10

Pocahontas n'est pas un disque facile à appréhender, pas un album aimable en vérité mais qui, pourtant, a le mérite d'être original, personnel et sensible. Kronem, alias Romain Ferreira, pratique ce que l’on pourrait appeler la « guitare automatique » (comme on dit "écriture automatique"). En bon enfant du grunge, celle-ci est électrique. En amateur de hardcore, elle est souvent saturée, la voix de Kronem pouvant d'ailleurs devenir violente et gueularde. La particularité de Pocahontas vient de là : de suivre une ligne heurtée et presque ininterrompue marquée par les changements d'humeur de son chanteur-guitariste, sorte de centaure ne faisant plus qu'un avec sa guitare. Enregistré en prise live, sans doute avec une part d'improvisation, Kronem casse souvent le moule avec une accélération débridée du rythme initial ou une volonté de déborder allègrement de tous les contours figés du genre ;
certains de ses titres s'apparentent dès lors à une vraie logorrhée guitaristique porteur d'une sacrée expressivité au détriment toutefois de la mélodie. On préfèrera les moments où, comme la reformation du pourpre rétinien, on sort du brouillard et on revoit les contours émouvants d'une folk plus cernée et plus écrite sur les traces de Neil Young ou d'Eddie Vedder en solo (Synapses, dress). Down by the river restitue la crudité terriblement humaine d’un Kurt Cobain (avec le même grain de voix, ce qui est un compliment). Mais comme le dernier Josh T.Pearson dans un genre proche mais différent, Pocahontas se prend d'un bloc (y compris dans ses moments vains), en vrai instantané d'un moment d’exception pour un songwriter tourmenté en symbiose avec son instrument. Pour vraiment ressentir l’apaisement, il faut d’abord avoir connu le chaos.
Site
Denis Z.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox