La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



Should – Like a fire without sound
2011 - 9 titres
Style : Lo-Fi Pop
Label : Words on Music


Note : 7.5/10

Un vent doux et moite souffle du Texas... Should, le groupe Lo-Fi originaire d’Austin sort un nouvel album. Like a fire without sound porte bien son nom. Les neuf melodies qui composent cet album sont sobrement orchestrées par le trio. Les voix effleurent à peine l’atmosphère générale, comme le vent d’une nuit d’été sur les feuilles des arbres. Dès le titre introductif Glasshouse, on se remémore les précédents opus du groupe, qui nous rappelaient alors le travail de Low, de Yo La Tengo ou encore des Sonic Youth dans leurs moments les plus doux (Little Trouble Girl avec Kim Deal par exemple)… Les titres qui s’enchainent alors sur cet opus ne viennent pas perturber l’aiguille du métronome restée figée sur Adagio de bout en bout. La guitare déverse ses notes délicatement. Hypnotique sur Just Not Today, un peu à la manière des Cranes, on s’attendrait presqu’à entendre la douce voix d’Alison Shaw au détour d’un des couplets.

Sur Broken, toujours hypnotiques, les cordes de la guitare se veulent plus aigües, plus répétitives aussi, rappelant les habitudes du groupe à jouer sur les effets de samples de leurs machines, la dimension du groupe en trio oblige… L’atmosphère semble alors plus lourde, plus pesante, comme si le feu couvait dans une broussaille… Tout cela participe bien évidemment à une atmosphère générale très subtile et très imagée. La pochette lumineuse et printanière de l’album serait presque à contre courant de cet ensemble en clair obscur.
Famous for her dress et The Great Pretend en fin d’album marquent de leur emprunte l’aspect duo vocal, pas toujours évident sur les autres titres, la voix de Tanya étant toujours en retrait par rapport a celle de Marc.
Voici donc enfin le 3e album du groupe, absent de l’actualité depuis près d’une dizaine d’année (A Folding Sieve en 2002). Les amateurs de Lo-Fi y trouveront de quoi de sustenter, sans aucun doute, les 9 titres qui composent cet album s’écoutant en boucle… Hypnotique demeurant le maitre mot de cet album aux sonorités discrètes.

Site du label /

Myspace

Mike S.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox