La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



Jay-Jay Johanson - Spellbound
2011 - 11 titres
Style : Jazz & Chanson
Label : Universal Jazz

Sortie : 2 mai 2011


Note : 7/10

L’an passé, 40 ans ont sonné le glas aux oreilles de Jay Jay Johanson, 15 années avait passé depuis la sortie de son premier album Whiskey, et sa musique, déjà démodée à l’époque, n’avait pas changé, elle est toujours aussi démodée en 2011… D’ailleurs plutôt que démodée, on devrait la définir d’anachronique tant sa musique semble ne pas avoir prise au présent, mais osciller entre les années 1950 par son influence jazzy de Chet Baker et les années 2050 pour son aspect électronique totalement aseptisé.
Pour autant, avec ce 8e album studio, celui qui est connu pour naviguer entre jazz, chanson et electro, a décidé de jeter l’ancre dans les méandres du Jazz, de bout en bout de cet opus. Pas de trace de boite à rythmes à l’horizon, mais des sons d’instruments nobles, unis dans une grande sobriété. Du côté de l’atmosphère, celle-ci reste douce et ouatée, aucune irrégularité, aucun accident sonore qui pourrait blesser le tympan. Tout y est doux et aérien… Si ce n’est les textes, qui là, donne quelques frissons dans le dos. Rien qu’aux titres des chansons, il y est questions d’ombres, de monologue, de dilemme, de l’au-delà, de suicide, d’éternité… Rien de très réjouissant, mais bon, la Suède reste un des pays avec le fort taux de suicide au monde…

Ce qui est certain, c’est que cette musique composée d’une trompette intimiste, de claviers mélancoliques, et d’autres instruments tout aussi discrets, se fait une accompagnatrice délicate, pour ne pas dire effacée, d’une voix somptueuse, sans éclat, émouvante, sans zèle.
Si ce n’est On the over side, pas véritablement de tubes sur cet album, mais en attendions nous vraiment ? Seulement la création d’une atmosphère propice à la réflexion et à la contemplation. Et c’est toujours le talent de Jay Jay Johanson que de parvenir à de telles prouesses sans nous conduire indiscutable vers l’ennui. Sans lien aucun en apparence, sa musique s’associe pourtant parfaitement à ce que fait souvent Trent Reznor dans ses moment les plus mélancoliques, pour ne pas dire dépressifs (ex : Shadows).
Amoureux de la France depuis toujours, Jäje – de son vrai prénom - est de passage dans nos régions actuellement.
Un album 100% jazz aux allures contemplatives évidentes. Spellbound est une Invitation pour une croisière paresseuse vers le pays des rêves.

Myspace

Mike S.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox