La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



Kendl Winter – Apple core
2010 – 11 titres – 47’

Style : Folk/Bluegrass
Label : K records / Differ-ant

Note : 7/10

Jacques Chirac disait « manger des pommes ! ». Kendl Winter, elle, fait un album entier autour de ce fruit charnu et gouteux et de toutes les symboliques qu’il véhicule (la tentation, l’arrivée de l’automne…). Le parallèle s’arrête là car l’Américaine a la fraicheur de la jeunesse et si elle fait une musique lovée dans la tradition, elle respire la santé et la vitalité. C’est d’ailleurs, la grande force de cette jeune femme qui a officié dans un groupe de folk-punk (The Pasties), dans un groupe de bluegrass (Blackberry bushes), dans un duo americana (Southern skies) et dans un groupe indie rock (Outfit Kite). Fort de toutes ces expériences, Winter se produit désormais en solo dans un disque qui fait cohabiter respect de styles musicaux classiquement américains et envie de dépoussiérer tout ça. Attention, tout en douceur, sans révolution aucune mais juste par touches et un état d’esprit généralement positif.
Avec elle, bluegrass et folk ne sont plus l’apanage de vieux barbus grincheux et ces musiques redeviennent bien vivantes. Les filles dans le genre, finalement on en connait déjà beaucoup et la voix de Kendl rappellera un peu le grain de Kristin Hersh. Mais contrairement à la Bostonienne un brin torturée, cette originaire de l’Arkansas, basée à Olympia semble laisser aux vestiaires états d’âme et pensées noires. Tout reste léger, doux (notamment la sucrerie un aux choeurs doo wop Cotton skies). Parfois le rythme gagne en vitesse dans un entrain communicatif comme dans une scène de bal dans un film de John Ford (Cocoon Body). Winter se saisit invariablement d’un dobro, d’un banjo ou d’une guitare pour se lancer dans ses chansons avec un naturel désarmant. On appréciera tout particulièrement les voix doublées de la jeune femme (à la tierce au dessus ou en dessous) qui enjolive avec simplicité la musique de Kendl Winter. Avec elle, c’est déjà un peu la fin de l’hiver…
site
Denis Z.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox