La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



The Banjo Consortium - A turning one
2010 – 12 titres – 68’

Style : Folktronica
Label : Nacopajazz / 9.12 records

Note : 9/10

Aperçu sur différentes compilations allemandes, anglaises, japonaises et bien sûr canadiennes, son pays d'origine, The Banjo Consortium est vraiment un groupe folktronica dans l'acception du terme la plus juste. Le mot gigogne essayant de faire un alliage de deux mouvements musicaux (folk et électronica donc) à la base plutôt antinomique trouve sa plus belle incarnation ici. Emmené par Jacques-Philippe Lemieux-Leblanc, les Canadiens ont installé dans leur musique tout un attirail d'instruments acoustiques : du banjo bien sûr, mais aussi de la guitare, de la mandoline, du violoncelle, de l'accordéon. Il n’en font que rarement l’économie ; même sur l’impressionniste Until Morning, un accordéon vient souffler au loin. Derrière les nappes en mouvement et programmations minimalistes à la Four Tet, le groupe a ce charme bucolique et naturel qui touche profondément. Il est même parfois plus roots encore, semblant jouer les pieds dans la gadoue :
on ne serait étonné de tomber sur le gamin du trou paumé de « Délivrance » jouant de son instrument de manière endiablé. C’est un peu d’ailleurs ce qui arrive sur Tuesday cracker et Une soirée kébécoise. Mais là, les programmations et les nappes mâtinent ce folklore brut et terrien pour le rendre rêveur et léger. Le chant est rare, trois titres seulement mais magnifiques (Burning Feet et Unknown en tête) où la voix amène une vraie valeur ajoutée. Mais pour le reste l’auditeur s’en passe très bien. The Banjo Consorsium est avant tout un groupe atmosphérique, d’aucun dirait « post » dans l’âme à la manière des premiers Hood. Le groupe est mélancolique à souhait, tout en retenue sans être aride ou froid. The Banjo Consorsium trouve le bon équilibre entre nature et modernité. Entre mélodies et formes étirées. Entre narration et abstraction. Grand album.
Site
Denis Z.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox