La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



Liz Janes – Say Goodbye
2010 – 9 titres – 39’20

Style : soul and jazz pop
Label : Asthmatic Kitty / Differ-ant

Note : 5/10

Cet album est comme un mirage qui charme et attire pour finalement disparaître. Si l’on devait prendre une image plus terre à terre, on pourrait dire que Say goodbye est comme un soufflet qui retombe. Mais revenons en arrière, Say Goodbye est le quatrième album de Liz Janes, qui chante depuis son plus jeune age et qui ne doit sa carrière discographique qu’à son mari qui a envoyé la musique de son épouse au label de Sufjan Stevens, Asthmatic Kitty. Avec Say Goodbye, on n’est d’abord séduit par la voix de la dame et ce timbre chaud et clair qui vous caresse. Derrière elle, un rhodes chatoyant, une basse ronde voire un vibraphone se mettent au diapason d’un organe d’exception. Ils restent sagement en retrait pour faire ressortir au maximum cette voix. La musique est un peu jazz, un peu gospel, un peu pop.
Le problème, c’est qu’à la longue, on se lasse un peu dans cette impossibilité à faire évoluer ce dispositif élégant mais épuré (A fortiori si on le compare à son album de 2004 Poison and Snakes, joyeusement noisy). Le disque est lent et semble s’auto-satisfaire de sa musique. Et puis, la voix de Liz Fanes commence à lasser, devenant un peu maniérée et affectée, adoptant certains tics un poil horripilant. Après le premier titre, I don’t believe, on était conquis. Après Anchor, on se découvre agacé, craignant que pour le titre suivant elle ne reprenne la chanson de Bagdad Café (sic). Cela n’arrive pas heureusement pas. Mais avec Fireflies et sa mélodie en droite ligne d’une béate pop chrétienne, on touche un peu le fond. Dommage Say Goodbye avait pourtant bien commencé.
Myspace
Denis Z.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox