La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Autoprod'



Killtronik - Dresscode EP
2010 – 4 titres – 14'

Style : Electro pop
Label : Autoprod

Note : 7/10

Récemment un journaliste de Magic affirmait que New Order avait eu une influence sur la musique aussi importante que les Beatles. On peut trouver la formule un peu fort de café mais force est de constater que cela se vérifie un peu plus chaque jour. En son temps, le groupe de Manchester avait su décomplexer les rockeurs avec l’idée que leur musique pouvait faire danser et pour cela, que l’aide de claviers énergiques n’était pas procédée honteux, tout au contraire. C’était l’époque de Blue Monday et depuis, cette alliance guitare-synthé très artisanale d’alors s’est muée en mur du son d’aujourd’hui dont le meilleur exemple reste peut-être le duo allemand Digitalism et son tube Pogo. Toute cette digression pour en arriver à Killtronik, petit groupe bien de chez nous (Cannes) mais qui peut nourrir de bonnes ambitions. Killtronik, c’est une musique parfaitement articulée, pensée, millimétrée, arrangée avec les sonorités idoines (80’s boosté à la sauce 2010) pour devenir des tubes électro-pop imparables. Il y a le rouleau compresseur Dresscode, l’énergie progressive de Travel to your heart ou le plus sensuel Walking on mars (le titre le plus new wave de l’EP) ; à vous de choisir quelle sera votre vitesse de croisière. Avec cet EP, Killtronik a trouvé le parfait Dresscode pour s’inviter dans la cour des groupes à succès.
Si on était en Angleterre, on parierait sur une hype immédiate ; au pays de Zaz c’est malheureusement moins sûr. On les retrouvera peut-être en synchros de publicités, moyen détourné mais efficace pour faire parler de soi. En même temps, en faisant la fine bouche et commençant à avoir l’habitude d’écouter des sons qui déchirent (de Digitalism à Justice), on peut trouver l’approche de Killtronik un peu trop évidente et leur musique un peu trop sans failles. On sent plus une mécanique efficace qu’une vraie personnalité artistique. Il n’y a rien de surprenant, les titres fonctionnent – c’est le moins qu’on puisse dire ! - mais sont dans leur genre un peu trop formatés. En se focalisant sur le contenant, on en oublierait le contenu. Et à Dresscode de marquer des points sur une version acoustique (en fait semi-acoustique, il y a une guitare mais toujours des claviers) de Travel to your heart : le titre naturellement pop avec une solide mélodie, montre que Dresscode a aussi des qualités d’écriture ; ce qu'on peut donc rajouter à leur crédit. Rendez-vous dans quelques mois pour voir si Killtronik n’a été qu’un feu de paille ou si le groupe a tout incendier sur son passage.
My space

En concert à Paris (Batofar), le 10 décembre.
Denis Z.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox