La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



Vitor Hublot – Brassens selon Vitor Hublot
2010 - 9 titres – 30’03
Style : Mutliple
Label : Team4Action


Note : 9/10

Brassens selon Vitor Hublot est un projet de longue haleine apparemment. Déjà basé sur des textes et des mélodies écrites depuis un bail par un Georges Brassens, depuis trop longtemps disparu, les 9 titres de cet album hors norme de Vitor Hublot, artiste belge et fantoche, sont en réalité la suite d’un premier essai qui date de… 1988. En effet, à cette date, l’artiste avait déjà repris deux titres de Brassens, La mauvaise réputation et Marinette, pour lesquels Vitor avait demandé respectivement à Jeff Bodart et Thierry Mondelears de prendre le micro pour y coller leurs voix. Vitor Hublot se chargeait quant à lui de la réorchestration, dans une liberté de ton, dont l’artiste a depuis longtemps fait sa marque de fabrique. Ces deux titres se retrouvent sur ce nouvel album, plus de 20 ans plus tard…
Peu connu en France, Vitor Hublot est un artiste reconnu en Belgique depuis tres longtemps, et apprécié pour son esprit libre, moderne, sans étiquette… Ce nouvel album est de fait un véritable exercice de style(s), dans lequel le musicien s’amuse à reprendre 9 titres plus ou moins marquants de la carrière de Brassens, pour en faire quelque chose de totalement différent, partant tout azimut vers le rock, la pop, la chanson, le reggae, le ragga.

Pour ce faire, il s’entoure d’autres musiciens et chanteurs, tous amis de longue date. On y croise par exemple les chœurs des Talbot Sisters, déjà connu pour leur travail sur le « groupe » Stellla, ou Jil Caplan, qui nous offre une version très vivante et très touchante, de Brave Margot. Un des titres les plus sombre et les plus décalés pourrait être ce Rien à jeter, interprété par Jacques Duvall, que l’on pourrait comparer à Kemar, dans ses titres les plus noirs de No one is innocent. Imaginez le résultat, et surtout, écoutez… A moins qu’il ne s’agisse du tres « scandeur » Le temps ne fait rien à l’affaire, sous la voix de Gilles Verlant !
Considéré comme « génial mais inprogrammable », Vitor Hublot se fait ici violence, en proposant une relecture libre, moderne mais totalement abordable d’un monument de la chanson française.

Myspace/ Site

Mike S.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox