La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



Zea – the beginner
2010 – 15 titres – 37’54

Style : breakpop
Label : Makkum records

Note : 6 /10

Zea, de son vrai nom Arnold de Boer, est bien un gars de son époque : touche à tout, bricolo, ouvert sur toutes les musiques et passablement excessif. Tout est un peu too much dans The Beginner avec des boîtes à rythmes facilement endiablées, des gros sons analogiques qui prennent tout l’espace quitte à devenir bruitistes (Armpit elastica), des guitares qui peuvent devenir punk (Dat is net samoai). A l’instar de Peaches, c’est ce qui fait son charme mais peut aussi agacer sur la longueur. C’est créatif, brillant mais aussi un peu fouillis. Nous sommes dans un pur travail de home studio entre ordinateur et guitares avec un Zea s’amusant à re-découper chaque piste pour donner à la musique un aspect « breakpop ».
Le Hollandais appartient à cette race de songwriter qui compose autant avec un ordinateur qu’une guitare et qui donne la vraie identité d’un morceau par le collage. Il est aussi complètement ouvert sur les autres musiques, poussant encore plus l’intérêt pour le reggae et le dub que pouvait avoir toute une génération de groupe anglais à la fin des années 70 (Police, Specials, Fun Boy Three…). La pop de Zea prend encore plus de couleurs : song for electricity avance sur les rythmes ultra dansants de la musique africaine, I follow up front n’est pas en reste dans une version plus chaloupée. Le Hollandais a d’ailleurs fait plusieurs tournées en Ethiopie et au Ghana. Au bout de 37’ où une multitude de styles se sont entrechoqués (même le blues sur Bourgeois blues), on sort un peu exténué par l’aventure. A consommer avec modération…
site
Denis Z.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox