La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



Tyson Vogel - Devotionnals
2010 – 10 titres – 42'

Style : Post-folk
Label : Alive Natural sound / Differ-ant

Note : 9/10

Quel album ! On connaissait vaguement Tyson Vogel comme batteur et second vocaliste du duo Tow Gallants mais le voilà, non pas seul aux commandes mais songwriter et guitariste d'un projet baptisé Devotionnals, un album qui pourrait transformer beaucoup d'amateurs de musique en dévots de la musique folk. Le disque est pourtant sombre parfois dépouillé et quasiment instrumental, si ce n'est un titre chanté par Tyson (un Misericordia particulièrement touchant). Les autres titres ne sont pas en reste et bouleversent sans cesse un peu plus l'auditeur dans une gamme d'émotion allant de la solitude au desoeuvrement jusqu'à un sentiment d'espoir retrouvé. L'Amérique blanche a toujours véhiculé en elle cette mélancolie sublime qui fait qu'un mec simple déroule un fil fragile et tire de sa guitare une beauté. La banalité du quotidien touche ainsi au Sacré le plus noble et l'artiste essaye d'accéder à des niveaux supérieurs connus de lui seul.
Il y a du Mark Kozelek dans cette figure cabossée et ultra sensible, d'autant plus que Vogel électrise aussi sa guitare et bouscule le vumètre (Heart : the inevitable musicbox). Après, les musiciens qui accompagne Vogel offrent une pallette musicale différente des Red House Painters avec un violon, un violoncelle et un vibraphone apparaissant derrière les accords de guitares. Le violon mène les débats et épanche ses sentiments avec maestria sur Chest... ou Your confused beauty... (un peu à la manière de Dirty Three). Sur Swell to the invition, la musique gagne en intensité devenant presque orchestrale : le spleen de Devotionnals peut être aussi romantique et évoquer une sorte un paradis perdu. La musique peut avoir des accents sudistes (Toil and Joy, chest like expansive wings) ou évoquer les banlieues désoeuvrées des villes industrielles. Dans sa simplicité et sa sincérité, elle touche en plein coeur.
Myspace
Denis Z.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox