La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



Hawksley Workman - Meat
2010 - 11 titres - 47'02
Style : Pop
Label : Isadora Records


Note : 7/10

Découvert en 2001, à la sortie de son troisième album, (Last Night We Were) The Delicious Wolves, Hawksley Workman était promis à un bel avenir. Malheureusement, dès l'album suivant, Lover/Fighter, le talent semblait avoir été mis de côté, au profil de l'efficace et du rémunérateur, heureux signataire qu'il était d'un contrat sur une grande major.
De fait, plus rien n'est apparu dans nos pages à partir de cette date, alors que nous avions été prolifiques jusqu'alors et surtout très enthousiastes.
En 2010, près de 10 ans apres le buzz, la Magic Box s'est penché de nouveau sur le cas Workman, en découvrant le dernier né, le 11e album, me semble-t-il, accompagné lui-même d'un douzieme album, initialement pas prévu pour sortir en même temps. Qu'importe d'autant qu'on n'a pas pu encore écouter ce second volet, baptisé Milk.
Concentrons nous donc sur ce premier Meat. En 5 mots, c'est : le Retour du fils prodigue.
En effet, sur ce dernier opus, Hawksley retrouve sa verve, son sens du rythme, de la mélodie, n'hésitant pas à être vif et entrainant sur French Girl in LA ou

sur You don't just want to break me, ou préférant retrouver son penchant pour les ballades sombres et dépressives, telles que Song for Sarah Jane ou Baby Mosquito.
On retrouve le son de guitare, le style un peu glam rock, auxquels s'ajoutent quelques effets de production que je ne me souvenais pas avoir entendu de façon aussi travaillé.
De toute évidence, ceux qui avait quitté le navire peu apres les Delicious Wolves pourraient bien repointer le bout de leur museau et permettre à Hawksley Workman de confirmer enfin tout le bel avenir qui lui était promis.
Un album agréablement inattendu. Et il parait même que Milk est encore mieux. Mais là, je vous confie la mission d'aller le vérifier.
Ah, oui, derniere chose, ne vous arrêtez pas à la couverture de l'album, elle est plutot laide...

Site / Myspace

Mike S.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox