La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



Kings of Convenience – Declaration of Dependence
2009 – 13 titres – 45’22

Style :
Folk 60’s
Label :
Source etc / Virgin



Note : 8.5/10

Originaires de Bergen, en Norvège, Eirik Glambek Bøe et Erlend Øye, alias Kings of Convenience, ont vécu en Angleterre depuis 1999. Et puis, de projet en projet, ils se sont éloignés, Erlend ayant choisi de passer quelques années à Berlin. En 10 ans, ce Declaration of Dependance n’est donc que le 3e album du groupe, qui doit distiller sa musique dans un alambic suisse… Il faut bien avouer que Erlend Øye a travaillé aussi en solo, ceci expliquant peut-être aussi cela !
Quoi qu’il en soit, et après nous avoir fait carrément subjuguer en 2001 avec l’album Quiet Is The New Loud , les voici qui reprennent les mêmes ingrédients, ni plus ni moins, et réitère leur chef-d’œuvre d’antan. La recette reprend en effet, la nonchalance et la mélancolie habituelle, préférant toujours l’acoustique dans leur format duo (alors qu’Erlend n’hésite pas la modernité en solo et qu’un album de remixes avaient montré un autre visage à leur musique (Versus).
Sur cet album, le groupe égraine les ballades folk, autour de quelques arpèges dignes de Simon & Garfunkel. On y découvre une à une, non sans émotion, la douceur et la simplicité de leur chanson, nous invitant rapidement, à les reprendre en cœur. A chaque, c’est le même rituel. Mrs Cloud, Me in you, Boat Behind, chaque titre semble d’abord simple, doux et apaisant, assez linéaire, sans impression de relief particulier, et puis, en entrant dedans, en le réécoutant, on distingue la mélodie, et puis le refrain, et enfin les rythmes, emprunt d’une bossa nova made in Norway. Rafraichissant !

Pour la petite histoire, d’ailleurs, l’écriture de cet album a commencé au Mexique, lors de retrouvaille du duo, trop longtemps séparé. Ensuite, le groupe y a développé le concept d’un album autour de la solitude et du besoin de retour à la dépendance. Enfin, il y a intégré un brin d’easylistning dans la rythmique, d’où l’impression récurrente de thèmes de bossa nova dans l’album. Quelques heures d’enregistrement plus tard, Declaration of Dependanceétait né, pour notre plus grande joie.
La rareté des apparitions des Kings of Convenience rend de fait appréciable tout enregistrement qui en découle, favorisant de fait une impression de délassement après chaque écoute. Dans une période de stress et de crise sociale, cet album arrive à point nommé dans les bacs ! Sérénité garantie !

Site officel / Myspace

Mike S.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox