La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



Omo - The White album
2009 – 12 titres – 31'

Style : (Electro) pop domestique
Label : Loaf recordings / la Baleine

Note : 8/10

C'est presque une évidence, mais il y avait forcément au sein d'Omo quelqu'un qui devait être artiste plasticien. Et c'est le cas avec David Muth. On ressent ici l'imagination et l'esprit de quelqu'un habitué à faire des installations contemporaines, à réfléchir sur la forme et l'interaction de ses créations avec le public. Ne fuyez pas, la musique d'Omo n'est pas prise de tête et derrière des abords un peu obtus, elle est même plutôt amusante. Ce qui marque en premier lieu c'est la voix ; d'abord celle de Berit Immig (membre également de The Chap), l'autre tête pensante de ce duo bicéphale. Une voix parlée, distincte et articulée (on cite Laurie Anderson) qui s'exprime avec le détachement d'une méthode Assimil audio ou la voix off d'un documentaire animalier. Cela peut permettre d'améliorer sa prononciation anglaise, cela met surtout une distanciation par rapport à la musique et contribue à donner un charme bizarre à l'ensemble. La musique, justement parlons-en : des programmations froides, précises et minimales et des synthés analogiques
sur lesquelles se superposent des bribes de guitares saturées et légèrement dissonantes qui, comparativement expriment beaucoup. La basse avance, bien en avant sur un fil vibrant. Omo a la froideur laborantine et la sensibilité en creux de l'artiste contemporain. Cela ressemble à un jeu de lego couleurs primaires savamment assemblées par quelque enfant génialement psychopathe. Dans cet univers faussement aseptisé, le duo semble rester sérieux plus que de raison mais justement on peut d'ores et déjà en rire de les voir s'exprimer avec une précision de Prix Nobel sur comment boire le thé. En fait, Omo s'amuse en leur fort intérieur comme des petits diables. Et de voir Berit partir complètement en vrille et se prendre pour une diva le temps de König. Une certaine rêverie (Rov)et une fantaisie de collégien (Tea Break) ressortent même là où on ne l'attendait pas. Omo qualifie sa musique de "pop domestique pour occasions domestiques". Pourquoi pas ... C'est sans doute musicalement rélativement inédit et franchement réussi.

Myspace
Denis Z.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox