La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



Lobisomem – Brightest solids EP
2010 – 6 titres – 24’15

Style : Electronica
Label : Tall Corn Music

Note : 8/10

Brad Loving alias Lobisomem, le dit lui même : il fait de la musique électronique. Pourtant cet originaire de Virginie vivant désormais à Brooklyn avoue s’inspirer du hip hop, du jazz et de la musique jamaïcaine. Cela ne se ressent pas forcément à l’écoute de son premier EP, encore qu’il y ait du Prefuse 73 et du Tortoise dans cette musique et que Dhegina group a bel et bien un côté dub, mais cela démontre surtout que derrière ces machines, Brad veut faire une musique plus humaine qu’il n’y paraît. Pas franchement dansante, trop rythmé pour être ambiant, Lobisomem se situe entre les deux, tendant vers une électronica du meilleur effet. Plasma is for lovers, le premier titre un peu trop répétitif a le mérite de nous rassurer quant à la qualité d’ un son mixant digital et analogique avec des ruptures et une profondeur digne d’Autechre.
Lobisomem ne tombe jamais dans l’expérimentation absconse et un trop plein de parasitage et de bruitisme. De ces instrumentaux se dégagent de vrais thèmes qui se répandent lentement mais sûrement. Chaque titre s’écoute à plusieurs niveaux : des nappes qui durent et se meuvent de manière liquide et au dessus des éléments à peine ébauchés mais qui dessinent en creux des paysages franchement émouvants. L’Américain nous communique ses états âmes à travers sa musique synthétique, une sensibilité d’introverti qui n’en est pas moins forte. L’ambiance est donc mélancolique, autant que dans une folk nocturne jouée avec une guitare (Chicago Metronomo). Lobisomem a choisi un autre moyen d’expression. Qu’il en soit remercié ! Un format long est prévu courant 2010. Nous serons là.
Site
Denis Z.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox