La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



The Poison Arrows - First class, and forever
2009 – 10 titres – 51'30'

Style : Indie rock
Label : File 13 / Cargo

Note : 8,5/10

En écoutant The Poison Arrows, comment ne pas penser à Girls against Boys ? La filiation est évidente à plus d'un titre : la voix de Justin Sinkovitch a un timbre proche de voix de celui de Scott Mc Loud, cet chant rythmique viril balancé avec un dédain élégant. Il y a ces mêmes guitares oppressantes qui semblent monter perpétuellement sur un ring, une basse lourde qui bataille ferme. Il y a l'ajout de claviers aux sons vintages qui viennent troubler encore un peu plus l'atmosphère et mettre un recul cold wave à l'ensemble. Dès Future wine, le ton est donné : le titre teigneux bouscule et heurte l'auditeur. Mais à l'écoute, The Poison Arrows va surprendre et aller sur des terrains qu'on ne leur soupçonnait pas pouvoir fouler.
Le groupe Chicagoan n'est pas qu'une machine de guerre post-hardcore, Twenty Percent brighter, plus aéré (à 20 % ?) révèle un groupe qui range les armes et sait être touchant sans artifices. Né au début des années 2000, The Poison Arrows a été influencé d'une manière ou d'une autre par le post-rock, il en adopte les sons d'harmoniques de guitares et d'arpèges qui prennent tout l'espace, il fait sienne aussi les structures qui étirent les morceaux et rendent plus abstraits les mélodies. Le luminescent An exploded dream en est la plus parfaite incarnation avec ses guitares qui se répondent en échos successifs et ses claviers à la dérive. On est dès lors plus proche de Bedhead par exemple et ce n'est pas un mince compliment. Bref une nouvelle claque made in USA.
Site
Denis Z.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox