La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



Elbow - The Seldom seen kid
2009 – 12 titres – 57’04
Style : Folk Pop
Label :
Because


Note : 9/10

Depuis plusieurs années, les mancuniens d’Elbow – Bury pour être plus précis - nous baignent dans une douce lumière musicale aux effets relaxants.
Le nouvel album, The Seldom seen kid, ne déroge pas d’un jota à la règle. Plus que jamais, le groupe génère une musique substile élaborée à partir de claviers envoutants et du classique trio guitare-basse-batterie. Il y ajoute des cordes, un piano, des cuivres et des chœurs, beaucoup de chœurs !
Fort de ses 10 années d’expérience, le quintette nous livre en fait le fruit d’une lente maturité. Car The Seldom seen kid est très certainement l’album le plus mature d’un groupe en continuelle évolution. La voix de Guy Garvey souvent comparée à celle de Peter Gabriel continue ses ravages sur ce nouvel album bourrés d’émotion.
Sorti il y a un an en Angleterre, l’album a déjà remporté quelques lauriets (Mercury Prize, Brit Award du meilleur groupe…). Et pour une fois, il faut le reconnaître, derrière ces récompenses, il y a un petit chef d’œuvre, qui débute sur le majestueux Starlings, longue introduction, trompette d’apparat, une prose riche et abondante, sous le signe de l’amour ("The violets exploded inside me when I meet your eyes" en Français, on verrait tout juste Aznavour ou Adamo nous sortir un truc pareil, mais en anglais… c’est tout simplement superbe).

S’ensuivent The Bones of You et Morrorball, deux singles au potentiel évident, l’un rempli de chœurs, de cordes enivrantes, l’autre, plus subtile, plus retenu, mais terriblement hypnotique.
Avec Grounds of Divorce, les guitares se font alors entendre, plus graves, plus ronronnantes aussi. L’âme de Peter Gabriel est ici plus que jamais présente ! Confondant ! Je vous laisse découvrir la suite de l’album, qui, à aucun moment, ne cesse de surprendre et de fasciner, à l’instar de Some Riot, petit boléro moderne, à grand renfort de cordes nobles, nous conduit pendant pres de 7 minutes, dans les errements d’une âme en peine, répétant inlassablement, "it’s breaking my heart to pour like the rain, brothers of mine, don’t run with those fuckers, when will my friend start singing again".
Pour ce 4e album, Elbow met les petits plats dans les grands, et nous invite, en tête à tête, au plus beau diner aux chandelles sa carrière.
Un album limpide et lumineux, à déguster sans aucune modération.
www.elbow.co.uk

Mike S.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox