La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



Black Cargoes - Glass
2009 – 12 titres – 49’10

Style : rock new wave/ indus
Label : Saiko / Pias

Note : 6/10

Cet album de Black Cargoes ne va pas manquer de mettre mal à l’aise certains. Ce n’est pas la qualité musicale qui est ici en cause, ni la production hyper pro de l’album. Juste le fait que le groupe suisse où l’on retrouve Mario Weiss, bassiste de Tasteless, sonne souvent comme Depeche Mode. Et quand je dis sonne, cela va même plus que là. De la voix du chanteur, copie conforme de celle de Dave Gahan, aux compositions qui sont parfois à s’y méprendre (Darkened floor, Here, lover c’mon), aux sonorités de claviers choisies, on a parfois l’impression d’être tombé sur un album oublié de Depeche Mode et non sur une œuvre personnelle de Black Cargoes. Dans un genre plus classique comme un songwriting folk ou un rock binaire à guitares, cela aurait posé moins de problèmes mais pour une musique aussi spécifique que celle-ci, c’est plus limite. Sinon, avec un morceau comme Three four,
Three four, Black cargoes adopte un son plus indus, les coups assénés pourraient être de NIN mais là encore le groupe de Trent Reznor – en tout cas à son début – n’était-il le prolongement naturel de la musique synthétique de DM ? Bon, on arrête là de chercher des poux à ces pauvres Black Cargoes qui ne demandent après tout qu’à faire leur musique. D’autant plus que certains titres se détachent de leur pesant modèle. streets et here sont des morceaux mid tempo jouant sur des atmosphères clair obscurs, des paysages complexes où derrière la froide désolation apparente, le lyrisme du chant laisse entrevoir un espoir. Promis on ne fera pas la même équation et le même raccourci que NIN- DM pour Three four avec Rerun, rerun où les sons concassés et agressifs rappelleront Aphex Twin mais dans une relecture et un format pop (cohabitation intéressante. Black Cargoes n’a pas encore tué le père mais il est peut-être en passe de le faire.
Myspace
Denis Z.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox