La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



Teamforest - Leave
2008 – 10 titres – 33’40

Style : folktronica
Label : Eglantine / COD&S

Note : 8/10

Philipp Bückle alias Teamforest aime jouer à cache-cache : un coup chez Morr music pour un bon single, Home, un coup pour une Tribute à Slowdive (l’allemand y reprenait Alison), un coup remixant FBW de Laudanum ou Take me tonight de Margo. Aujourd’hui, l’Allemand francophile sort un long format chez la petite structure française Eglantine records. Bückle fait une carrière en pointillé, disparaissant, réapparaissant, ne se donnant pas totalement. Un peu à l’image de sa musique tout en fausse simplicité, jouer avec une timidité de solitaire qui fait les disques personnels et attendrissant. Si les machines jouent un grand rôle dans la musique de Teamforest, tout part d’une voix et d’une guitare.
Les boucles, les sons parasites, les programmations, les glissements de terrain, savant assemblage miniature, viennent après coup, comme un plasticien partant du trait pour y ajouter ensuite couleur et matière. Proche de Hood, Teamforest arrive à garder ce caractère naturaliste en dépit de la technologie. Il semble parfois perdre pied pour mieux revenir en surface (Leave the north, head southwards). C’est du vrai songwriting influencé par le Cure des débuts que par la folk la plus pure, ce qui garantit une dose d’émotions avec le paradoxe offert par l’habillage electronica de rendre presque guillerette – car rythmée – cette écriture mélancolique. On danserait presque sur Leave your personnal role model, c’est dire. Touchant et sensible, Leave mérite de rentrer totalement dans la lumière.
Myspace
Denis Z.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox