La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



Penelope sulla luna – my little empire
2008 – 9 + 1 titres – 53’

Style : rock instrumental
Label : Nagual rds / Nomadism groupe / Audioglobe

Note : 5,5/10

Petite info au passage mais qui pourrait devenir signifiante : Penelope sulla luna est signé sur la nouvelle division « indie rock » de Nomadism group, maison de disque transalpine spécialisée à la base dans le métal et le gothic. La musique de ce groupe formé en 2005 à Ferrara est instrumentale, est-elle pour autant « post-rock » ? Tout a tendance à être ranger dans la case « post-rock » à partir du moment où c’est rock, instrumental et hors-format. Les Italiens respectent ces trois paramètres, ménageant mêmes des moments de rêverie atmosphériques (Butterfly drama #1 et 2) au milieu de ces titres rocailleux. Il y a aussi dans cet album des intentions formelles – timides mais présentes - qui fait que Penelope sulla Luna ne fonce pas tête baissée dans une énergie rock purement binaire.
Pourtant, en écoutant les titres majeurs de ce disque (Back to the teenage, third brain drain), on a tendance à reconnaître le même genre de plans que l’on aurait pu écouter chez Deep Purple, The Mission ou Type O Negative : il y a là un fond hard rock/metal et un fond gothic un peu gênants, ce qui explique sans doute la présence de Penelope sulla Luna chez Nomadisms group (CQFD). Donc on est plus proche de 65 days of static que de Godspeed You Black emperor. Même si Penelope veut porter son costume avec élégance, la coupe de celui-ci fait que les Italiens apparaissent un peu lourdauds aux entournures. Cela ne se voit pas sur l’allure générale mais sur quelques détails qui ne trompent pas. Cela rend le groupe un peu prétentieux dans sa volonté de vouloir apparaître plus branché qu’il n’est. Donc c’est pas mal, assez banal quand même mais surtout surestimé, y compris du groupe lui-même !
Myspace
Denis Z.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox