La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



Calexico – Carried To Dust
2008 – 15 titres – 45’24
Style : CaliFolkCo
Label : Coopérative Music




Note : 8.5/10

Voilà plus de 10 ans maintenant que les américains nous envoient des cartes postales musicales de leur aride ville de Tucson – Arizona. La régularité des envois – 1 album ou 1 EP par an – n’ayant jamais entaché la qualité de leur production, c’est sans inquiétude aucune que je me suis mis à écouter ce nouveau Carried To Dust.
La musique de Joey Burns et John convertino se fait une fois encore un savant métissage de musique mexicaine et de folk américaine, cet entremêlement Californien et Mexicain est toujours aussi présent. De même, le groupe nous conduit dans ses ambiances mélancoliques, cette patine sépia, on ne sait comment. C’est là tout leur secret.
L’album débute d’ailleurs sur des airs plus triste qu’à l’accoutumé, plus doux aussi, plus dans l’esprit folk américain, avant de revenir sur des atmosphères plus ensoleillée, à partir de cet Inspiracion, où Joey Burns abandonne le micro à ses companieros Mariachi. Peut-être que cette partie de l’album n’est d’ailleurs pas la plus originale et la plus intéressante de l’album, mais elle arrive encore à point nommée, dans une période socio-économique morose, et rien que pour ça, on a envie de prolonger les rayons lumineux et revivifiants de House Of Valparaiso ou El Gatillo.
Pour autant, très vite, le groupe revient sur ses ambiances mélancoliques de début d’album, à grand renfort de balais, glissant sur les symboles.
Certains diront peut-être que Calexico tourne un peu en rond, qu’il profite de son fond de commerce, sans apporter de nouveautés sur l’étalage… A ceux-là, je répondrai d’aller voir ailleurs, et de nous laisser entre fans de cette musique qui respire le soleil et la poussière d’Arizona, et nous réchauffe chaque hiver.
Carried To Dust, de par la composition et l’orchestration de ses titres, se place très certainement parmi les meilleures livraisons du groupe.
Un album plein de douceur et de chaleur qui tombe à pic !

Myspace

www.casadecalexico.com

Mike S.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox