La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



Volcano ! - paperwork
2008 – 11 titres – 45’00

Style : Post-punk déglinguée / noise expérimentale
Label : Leaf / Differ-ant

Note : 6/10

Imaginez un album post-punk saccagé par une horde de barbares. A moins que ce ne soient que de sales gamins aimant casser leur jouet dans un joyeux autodafé. Voilà un peu l’impression que laisse ce deuxième album de Volcano ! avec au menu des rythmiques passées à la moulinette et des sons de guitares ou de claviers jouant les poils à gratter. Chicago a toujours ville d’expérimentations et de recherches noises et Volcano ! en est un nouvel exemple criant. Les bouillonnants américains ont néanmoins un peu le cul entre deux chaises et leur album pourra apparaître comme le plus accessible des albums expérimentaux ou le plus déglingué des albums rock. Fairy Tale est à ce titre parlant : un concassage de mélodie en bonne et due forme avec des sons de claviers crades, loin du psychédélisme extrême d’An Albatross mais pouvant rebuter l’amateur de post-punk (au final, un genre le plus souvent sagement formaté).
Volcano ! trompe son monde, c’est clair, et fait même des rythmiques à la guitare et à la voix presque africaine (Africa justs wants to have fun, slow jam) le tout jouer par des vrais rockeurs noise. C’est original et séduisant même dans ce je-m-en-fout-isme poussé presque au suicide commercial. Sauf que l’on a un peu plus de mal avec la voix du chanteur Aaron With qui vocalise autant que Matthew Bellamy de Muse. Avec une telle liberté de ton dans la musique, un chant plus neutre aurait été un peu bienvenue. On sort de l’album un peu fatigué, trouvant dans l’aéré Tension loop une salvatrice aire de repos. Too much.
Site
Denis Z.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox