La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



Moi Caprice – The Art of Kissing properly
2008 – 11 titres – 46’19

Style : Pop
Label : Glorious records / Rue Stendhal

Note : 7 /10

On va finir par croire que les Danois sont porteur d’une certaine légèreté quand il s’agit pour eux de faire de la pop. Superheroes, Oh No Ono et aujourd’hui les très francophiles (si l’on en juge à leur nom), Moi Caprice. Le quatuor emmené par son leader Michael Møller a réussi à se hisser dans le top album de son pays avec son premier opus autoproduit. Depuis, Moi Caprice a fait du chemin, sortant un troisième album auréolé de succès dans son pays. Le groupe a décidé de ne pas toujours danser du même pied, d’évoluer sans cesse. Pourtant, fidèle à son credo d’origine, Moi caprice a voulu toujours garder un plaisir épicurien à composer de jolies mélodies pop, bien ourlées et savamment composées. Les Danois ne font pas de différence entre les références estimables (Cure entre autres citations) et celles généralement reléguées au rang de mauvais goût. On se sera donc pas étonné de trouver un petit goût de Pet Shop Boys à The Town and the City.
On en serait presque à ré-évaluer le duo britannique, tout en trouvant que les Danois avec leurs arrangements mi guitares mi claviers font mieux dans le genre. Moi Caprice est donc un groupe grand public qui enchaîne les tubes à l’image d’un Travis, d’un Coldplay, d’un Snow Patrol. Diablement efficace, parfois un peu trop gentil aux entournures mais un petit charme désuet (années 80) qui fait la différence – l’album est d’ailleurs produit par Gareth Jones, producteur entre autres des premiers Depeche Mode. En dehors de ces tubes annoncés, le groupe excelle dans ce que peut appeler ses « morceaux d’albums », moins grosse cavalérie mais plus de feeling, ceux qui ne passeront pas à la radio mais que l’on garde précieusement pour soi et pour longtemps. Wish you her ou A supplement to sunhine et cet harmonica qui emporte le morceau. Oui c’est ça, un supplément de soleil…
Myspace
Denis Z.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox