La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



Seelenluft – Birds and plants and rocks and things
2008 – 12 titres – 52’09

Style : Electro-pop
Label : International Deejay Gigolo / Nocturne

Note : 8 /10

A l’heure de MGMT, Vampire week end, des Klaxons ou de CSS, que veulent encore dire les étiquettes ? Dans le cas de Beat Soler alias Seelenluft, on parlerait volontiers d’électro, surtout que l’homme est connu pour un hit dancefloor Manila en 2002. Mais que dire de ce nouvel album qui commence d’ailleurs par une reprise du classique d’America, Horse with no name. Volonté de prendre le contre-pied du folk original ? Montrer qu’une bonne chanson sait s’accommoder à toutes les sauces ? Tout comme Alex Gopher, Soler revendique surtout un passé à écouter de la folk dans sa prime jeunesse et seulement boosté par des claviers plus rentre-dedans, l’esprit de l’orginal est bel et bien là. Cet album, son cinquième, épouse chaque fois le format pop. Un vocaliste, Florian Horwath est là pour incarner cette filiation mélodique.
Certes, le son est dans sa majeure partie électronique mais avec des accents farfisa plus proches des mid eighties (remis au goût du jour actuellement) que de la techno pure et dure. Presque disco, juste new wave…Et que dire de la guitare New Order de Finally, de la flûte hédoniste de La concierge et de Speed, du bottle-neck qui fait la nique au du drum N' bass de The four lifes of bottleneck-bob, des deux voix (gutturale et diaphane) toutes droites échappés d’un album gothic (Comme dans un rêve…en français). L’emballage est là pour faire danser et s’y emploie avec un groovy sensible et finaud mais derrière cette fête programmée, une mélancolie de corbeaux anglais bel et bien diffuse et assumée surnage. Dans un monde meilleur, Seelenluft pourrait cartonner autant que Royksopp. Affaire à suivre…
Myspace
Denis Z.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox