La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



My Dying Bride - An Ode to Woe
2008 - 12 titres - 78'10

Style : Metal
Label : Active entertainment

Note : 7/10

Ils ne sont pas originaires des Fjords scandinaves, et pourtant, ils sont considérés comme des pointures dans le milieu de Doom metal. En 1990, à l'origine, ils étaient catalogués dans le Death Métal, et puis, avec le temps, Aaron Stainthorpe et ses comparses ont durci le ton et le timbre, pour s'orienter sur les terres obscures empruntées jusque là par les grands seigneurs du genre, préférant des titres plus allongés, plus lancinants, et combien plus touchants.
Avec cet album live, baptisé An Ode to Woe, le groupe met fin à deux ans de tournée, autour de l'album A Line Of Deathless Kings.
L'album sort dans une verison coffret digipack CD + DVD, sur lequel on retrouve les images du concert hollandais, enregistré au Paradiso à Amsterdam, en Avril 2007, une salle qui a vu passer des pointures telles que Nick Cave, The Rolling Stones, Nirvanales Sex Pistols. Le groupe n’est pas peu fiere de venir allonger cette prestigieuse liste.
My Dying Bride nous fait aussi découvrir ses nouveaux membres, Dan Mullins (batterie) et Lena Abé (bassiste), les titres présentés sont extraits des albums depuis leur tout premier album en 1992 (As the Flower Withers) jusqu'au dernier de 2006 () !
Pendant ce temps, le groupe ne se repose pas pour autant puisque le nouvel album est déjà en travail au Studio Futurworks à Manchester…
On découvre donc ici My Dying Bride , dans sa version la plus impressionnante, la plus efficace, la plus déchainée, mais aussi la plus touchante. La voix d’Aaron Stainthorpe est à la fois majestueuse et ténébreuse. Frissonnant ! Les titres ne perdent rien à leur version studio, bien au contraire, l'énergie dégagée par la salle semble démultiplier les forces du groupe, qui allongent encore la durée des titres sur des laps de 6 à 8 minutes, de quoi gagner encore sur les atmosphères, dont le groupe avait déjà le secret. Le live dans sa version CD se termine sur The Dreadful Hours, un déluge de rythme martiaux, de voix gutturales et de riffs heavy. Le DVD offrira en bonus The Forever People, ainsi que les images bien entendu ;-).
Alors si vous ne connaissez pas encore My Dying Bride , cette ode de printemps pourrait bien vous permettre d'entrer dans l'antre du dragon de la plus belle manière. Si vous connaissiez déjà, vous serez ravi de retrouver les nouveaux maitres du Doom sous le meilleur soir, devant un public de connaisseurs !
And so young boy, my hand brings doom...
http://www.mydyingbride.org


Lire aussi :
La revue de concert de 2002 à Londres

Mike S.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox