La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



Wildbirds & Peacedrums - Heartcore
2008 – 12 titres – 45'00

Style : Retour aux sources
Label : Leaf / Differ-ant

Note : 8,5 /10

Si on voulait trouver à tout prix une formule simple pour décrire Wildbirds and Peacedrums, on pourrait dire que c'est un Feist retournée aux origines de la musique. La chanteuse Canadienne serait tombée aux mains d'une tribu Huron - toujours se méfier des Hurons - et ne pouvant renoncer à la musique, se réfugierait dans les fondamentaux, sa voix et des percussions. Trouvant la place nécessaire pour déployer sa voix et palliant le manque d'instrument harmonique, la chanteuse se permettrait de faire dans le chant expressionniste, dans des montagnes-russes vocales allant du plus grave à l'aigu des cimes -comme notre Camille nationale. Ou pour se sentir moins seule doublerait sa voix dans une incantation pleureuse ( A story from the chair). Vous avez du mal à imaginer Feist dans pareille habit minimaliste,
eh bien Wildbirds and Peacedrums vous donnent la possibilité de vivre pareille expérience. La chanteuse Mariam Wallentin et du batteur Andreas Werliin se mettent donc à nu et restent presque toujours fidèle à ce principe de départ. I can't tell in his eyes, soul blanche et prière païenne, joue aussi sur des guitares malingres qui résonnent à l'envie et le magnifique duo Battle in water s'autorise un piano pour un sommet d'émotion (on est au niveau d'un Halleluyah) Les Suédois réussissent le tour de force ne pas lasser et de proposer des titres différents. Les percussions offrent il est vrai une palette large entre des tambours tribaux (Pony) et des sons de boîtes à musique (entre CocoRosie et Yann Tiersen). De même, la voix peut être bluesy comme une Beth Dido dégraissée (Bird), soul comme un Jeff Buckley au féminin (My brightest Diamond ?) ou d'une douceur sans pareille. Feist en a rêvé (peut-être), Wildbirds and Peacedrums l'a fait.
Site
Denis Z.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox