La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



Saline Grace - Border Town Shades
2008 – 17 titres – 73’47

Style : Dark Wave
Label : Deep Water

Note : 7.5/10

Saline Grace est composé de Ricardo Hoffman et Innes Polok, connus outre Rhin pour leur ancien groupe Nobility Of Salt.
Dans le plus pur esprit de la Cold Wave germanique, Saline Grace puise ses influences dans la musique hantée de Nick Cave ou de And Also the Tree. Coté textes, c’est parmi des auteurs comme Kafka, Dostroevsky ou Bukowski, qu’il faut aller chercher ses inspirations.
Vous comprendrez alors combien la musique de Saline Grace est sombre, triste, dépressive même. Les orchestrations et les arrangements, quant à eux, sont assez sobres, laissant plus de place au poids du silence et aux atmosphères lourdes et prégnantes.
Les titres les plus atmospheriques – et presque a cappela – ne sont pas sans rappeler certains travaux de Dead Can Dance, et la voix moribonde de Brendan Perry (Border Town Shades, Stream…). La voix de Ricardo semble en effet provenir de l’au-delà, à la fois belle et inquiétante.

Difficile dans cet album, de présenter les titres individuellement ; ils ont en effet, une unité telle, tel un monolithe noir et impénétrable, façon Arthur C. Clarcke (2001…). Impénétrable, non, car à force d’écoute, les mélodies se détachent et vous imprègnent de leur élégance et de leur éclat en clair obscur, tel certains titres les plus noirs de Depeche Mode (Black Celebration…). A l’exemple de Nightly Sea, austère, dépouillé, mais d’un raffinement rare, et offrant un crescendo enivrant.
En conclusion, les fans de Cold Wave devraient trouver dans ce Border Town Shades, de quoi continuer à entretenir leur passion pour les années 80’s les plus sombres. Pour les autres, c’est peut etre l’occasion de rattraper le temps perdu.
Border Town Shades entretient le mythe de la Cold Wave !
www.salinegrace.de

Mike S.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox