La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



Jack or Jive - Kakugo
2008 – 12 titres – 56'28

Style : Heavenly voices
Label : Prikosnovenie / Anticraft

Note : 7 /10

Kakugo est un concept ancien issu du Bushido. Il y est question de voie du samouraï, de mort, de credo de vie où l'honneur est au centre de tout. Je vous la fais courte mais on peut imaginer que toute une partie de Kakugo échappera à notre compréhension d'occidentaux matérialistes. Jack or Jive, avec ses 22 disques au compteur, fait figure de vétérans dans le genre "heavenly voices" ; comprendre pour le béotien, voix diaphanes et volutes musicales aptes à la rêverie. Dans ces émotions de paradis artificiels, il est facile de tomber dans un toc un peu affecté et un peu souffreteux. C'est d'ailleurs ce qui arrive en début d'album avec war scapes plus proche de Mylène Farmer que Cocteau Twins. Mais est-ce qu'avec Jack or Jive la séduction opère à l'usure,
est-ce que les Japonais trouvent par la suite le bon équilibre entre mysticisme et décorum, toujours est-il que le duo fait mouche par la suite. Pas toujours certes - les vieux démons ont la vie dure - mais des titres comme Principles of positive and negative, Shot arrow, It can't be reset ou le monastique Bodhisattva témoignent de cette idée de persistance de la vie dans la mort et de certitude de la mort dans la vie ; cette philosophie qui donne son nom à Dead Can dance. Le duo Perry/Gerrard est une référence évidente, surtout dans la période pré-worldisante des Australiens. D'ailleurs cet album aurait pu s'appeler Spleen and ideal...Car si le concept ne parle vraiment qu'aux japonais, la musique peut donner des émotions sans frontières.
Myspace
Denis Z.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox