La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



Phoebe Killdeer and the Short Straws - weather's coming
2008 – 12 titres – 47’46

Style : Passéiste
Label : The perfect kiss / Pias

Note : 6 /10

Mine de rien Amy Winehouse relance la mode des chanteuses à voix chaude et des formidables performeuses, tenant la scène avec beaucoup de charisme et présence sexy devant un orchestre impeccablement bien mis. La vision est surannée (Noir et Blanc de obligatoire), la musique l'est tout autant. On est là dans les codes des années 30 à 60, sans recul, sans deuxième degrés, sans sentiment de modernité. Le reproche peut être fait à Amy Winehouse (comme aux insipides Adele ou Duffy), il l'est dans une moindre mesure à faire à Phoebe Killdeer. Pour simplifier, Amy Winehouse est au Rythm'n blues, ce que l'Australienne est au rock. Encore qu'après big five, on imagine Phoebe chanter un Fever brulant ; après he's gone, on l'imagine sortir d'un gâteau en plein coeur du Cotton Club et après Somebody, on s'attend à la voir reprendre Summertime. La preuve que Phoebe Killdeer se réclame d'une époque où les racines noires étaient encore bel et bien là, inévitables et évidentes. On n'attendait pas forcément un tel traditionalisme béat de la part d'une des chanteuses de Nouvelle vague, un passé seulement présent sur l'acoustique et jazzy Licorice skies (qui ressemble à la reprise de Requiem sur le premier Nouvel vague).
Marc Collin est pourtant là à la production mais le Français semble avoir laissé la direction musicale à sa petite protégée (elle-même ingénieur du son). Il manque à cet album une certaine folie, et on aurait aimé que Weather 's coming n'adopte pas la panoplie complète de la chanteuse en lamé or ; que Killdeer ne soit pas une copie, tour à tour, de Julie Cruise, Billie Holliday ou Dusty Springfield (jack). On le dit d'autant plus volontiers que l'Australienne est une formidable chanteuse et qu'un titre comme I get nervous se révèle totalement imprévisible (comme une comédie musicale de fin de soirée en permanence menacée de sombrer dans une violence PJ Harvey-esque). Le lunaire He's late dans cette accumulation de poncifs par son orchestration poétique (voix-kalimba-theremin avant d'être soutenue par une guitare et trompette) se révèle séduisant et impalpable. On attend mieux pour la suite.
Myspace
Denis Z.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox