La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



My Little Cheap Dictaphone - Small town boy
2008 – 14 titres – 48'15

Style : Pop/rock
Label : Kitchen / Pias

Note : 8 /10

On désespère parfois de tomber sur un mauvais disque belge (si, si il y en a plein mais devant l'accumulation des bons, on les oublie facilement) et My Little Cheap Dictaphone ne va pas nous donner ce petit plaisir pervers de français vaniteux. La place de MLCD est un peu floue, ni ténor du barreau (Girls in Hawaii, Deus, Venus...), ni nouveau venu. Le groupe existe depuis 2000. Mais Redboy, le chanteur- guitariste, avait délaissé un temps ce premier groupe pour former les efficaces Hollywood Porn Stars. Ce qui explique aussi le laps de temps important pour sortir ce deuxième album. Mais l'attente en valait la chandelle. Small town boy est un album varié, maîtrisé et haut en couleurs. Si les choses commencent sur un sulfureux Devil à la rythmique lourde, la suite voit l'apparition d'un banjo, le sourire d'un violon et l'éclosion d'une trompette.
Les Belges sont indie pop rock mais affichent facilement la même rusticité élégante que Bright eyes, la touche midwest de Sparklehorse (last night country saved my life). Put a smile upon your face ne peut avoir été composé que par des Gentlemen farmers et Travel nous transporte avec entrain comme une fanfare mais sans le bordel, le festif forcé et les fausses notes. Le 70's Cha Cha (presque Red Hot) vous colle aux basques comme un hit entêtant. let the children rend psyché une ballade campagnarde et at the other end love apparaît comme un petit chef d'oeuvre indie pop, à la fois angélique et buriné. On trouvera Upside down, un peu convenu (est-ce le single ?) pour trouver quelques noises à tout prix à nos amis belges. Pas little, pas cheap, mieux que Hollywood Porn Stars et franchement bon.
Myspace
Denis Z.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox