La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



Yael Naïm
2007 – 13 titres – 51’51

Style : Pop folk
Label : Tôt ou Tard / Warner

Note : 8/10

Autant l’avouer avec Yael Naïm, on a eu très peur. Une participation au spectacle des « Dix commandements », une fâcheuse récidive pour celui des « Gladiateurs », un premier album raté, il n’en fallait pas plus que le spectre de Noa, autre chanteuse Israélienne sacrifiée à la cause variété, ne revienne à la surface. Heureusement, ce deuxième album sans titre (comme pour signifier une renaissance) va aller à l’encontre des légitimes à prioris que l’on pouvait avoir sur Yael Naïm. On pouvait être déjà rassuré en apprenant l’amour que la jeune femme porte pour Joni Mitchell. Mais c’est encore autre chose. On passera sur les deux singles extraits de l’album, une chansonnette sans grand intérêt où l’Israélienne affirme en hébreu son amour pour Paris et la pop allègre de New Soul sur les traces – pour ne pas dire les plates-bandes - de Feist,
pour se concentrer sur le cœur (et c’est bien le mot) de l’album. Yael Naïm est une chanteuse à fleur de peau. Le ton est triste, introspectif mais les envolées célestes nombreuses. Il y a du My Brightest Diamond (elle-même influencée par Jeff Buckley), du Stina Nordenstam dans cette jeune femme qui peut enfin exprimer son intériorité avec un talent vocal indéniable. Impeccablement arrangé sur une base acoustique (piano, guitare, cordes) classe et classique par David Donatien, cet album est une étonnante bonne surprise, un compagnon de choix pour des soirées tamisées. La production arrive à être ample et intimiste comme si Yael Naïm venait chanter dans notre salon. On lui souhaite un succès égal à celui de Keren Ann, autre chanteuse grand public et exigeante, échouée ici pour notre plus grand bonheur.
My space
Denis Z.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox