La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



Twisted Charm - Real Fictionnal
2007 – 12 titres – 39’13

Style : New Wave festive
Label : Because

Note : 7,5/10

Encore un groupe de jeunes blancs-becs qui fait une musique que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître. A moins que finalement la new wave, née à la fin des années 70, suite au cataclysme du punk, puisse perdurer au delà de sa date de péremption. C’est ce que veulent nous démontrer toute une génération de nouveaux groupes auxquels se rattache désormais Twisted Charm. Les Anglais font une musique exécutée dans son jus avec un son à peine modernisé par rapport à l’époque : des guitares à la Buzzcocks ou the Fall et surtout un saxophone (remis au goût du jour depuis Radio 4) qui renvoie à l’énergie débridée de Madness ou des Specials (Never grow older).
La vision de la party chez Twisted Charm, est quelque peu oldschool, loin par exemple des Klaxons, malgré ça et là quelques synthés pouvant renvoyer à la mode New Rave. Et ça marche, d’autant plus quand certains titres ressemblent à de dangereux précipités entre une allégresse sourde et une urgence à sortir dardar de sa zone (Boring lifestyles). Appartenant à la middle-class de province Rusden dans le Northompstonshire, Twisted charm a choisi la musique comme moyen d’évasion. On est en cela loin de Joy Division et son nihilisme noir. Depuis Blur, aucun groupe n’avait paru si profondément anglais. Frais, culotté et Angleterre oblige, avec un soupçon d’ironie (London scene).
My Space
Denis Z.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox