La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



Portastatic – Be still there
2007 – 9 titres + 3 bonus – 53’00

Style : Pop-rock
Label : Merge / Acuarela / Abeille

Note : 7,5/10

On a beau avoir monté un label de qualité, en l’occurrence Merge records (Arcade Fire, Spoon, Destroyer…), on en oublie vraiment jamais que le plus grand plaisir reste de faire sa propre musique. Qui plus est quand on s’appelle, Marc Mc Caughan et que l’on a été le leader de Superchunk, groupe mésestimé mais jalon important de l’histoire indie-rock US. Mc Caughan, avec le détachement et la liberté d’esprit du devoir accompli, continue de faire de la musique sous le nom de Portastatic, avec moins de visibilité mais une régularité exemplaire (10 albums en 12 ans). Mc Caughan le fait sans doute pour son seul plaisir et cela s’entend. Be still please exhale un parfum de sérénité, à la coolitude parfois tellement irradiante que l’on pourrait croire que la Caroline du Nord a été déplacée sous le soleil d’Amérique du Sud (Sweetness and light).
Fort d’une voix haut-perchée et naturellement pop, Mc Caughan aime adoucir encore plus son écriture rock de violon, de flute, de quoi rendre plus savoureuse et délicate les mélodies de Sour Shores et Black buttons. L’Américain ne tombe jamais pourtant dans le niaiseux ou le fadasse mais se révèle exceller pour trouver le juste équilibre d’une musique mélodieusement bucolique. Mc Caughan a un sacré feeling qui fait d’une petite ballade un vrai enchantement (like a pearl). Après, Portastatic succombe à la tentation de la tradition mettant en milieu d’album un titre classique à la Neil Young sans valeur ajoutée par rapport au grand maître (Getting saved). Il propose aussi un titre plus entrainant avec double voix sur le refrain et guitare rythmique volontaire. Portastatic est alors moins subtil mais sauve les meubles par son esprit pop hérité pour l’occasion par Fleetwood Mac. Ouf, on respire !
My Space
Denis Z.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox