La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



The Bird and The Bee
2007 – 10 titres – 38’39

Style : Pop
Label : Blue Note / Emi

Note : 8,5/10

L’oiseau c’est Greg Kurstin, multi-instrumentiste élève du pianiste de Charles Mingus et accessoirement musicien de studio de Beck et producteur pour Flaming lips, Peaches ou Lily Allen. Ouf ! L’abeille c’est Inara George au CV moins fourni mais à la présence vocale charismatique, le genre de fille qui rappelle dans un ample geste gracieux Lisa Ekdahl, Emiliana Torrini, Claudine Longet, Bjork. The Bird and The Bee c’est donc la rencontre d’une pointure et d’une fille qui chante comme d’autres – les danseuses – font des pointes, avec exigence, professionnalisme mais une facilité apparente. La musique du duo a d’ailleurs cette particularité d’être grand public tout en faisant une musique sophistiquée. Un peu comme la bossa Nova, Burt Bacharach ou Lee Hazlewood avait donné le même type d’illusion dans des genres un peu différents.
The Bird and The Bee a donc le pouvoir de vous faire entrer dans une comédie musicale années 60 où sous une pluie torrentielle tout le monde est habillé de couleurs acidulées. C’est frais et léger, moderne dans ces outils mais au charme suranné. On danse avec intelligence comme au meilleur temps de Luscious Jackson (F*cking boyfriend), on se laisse aller dans une rêverie artificielle mais aux effets ultra bénéfiques pour nos cerveaux embrumés. On prend son pied véritablement sur les harmonies Beach Boys-iennes que manient avec aisance Kurstin, comme pour nous rappeler que de la Californie (d’où est originaire le duo) émane un parfum de luxe, calme et volupté. Ce premier album comporte au passage Again and again, single coquin mais fin et racé que l’on écoute again and again. Un futur classique.
Site
Clip
Denis Z.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox