La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



The White Stripes – Icky Thump
2007 - 13 titres – 48’18

Style : Rock/Blues
Label : XL / Naïve

Note : 8,5 /10

Quoi !!! La pochette du dernier White Stripes n’adopte plus leur sainte trinité colorée, réduit le rouge au seul logo du titre et opte pour une photo Noir&Blanc ! Que comprendre dans ce choix esthétique : que le duo serait devenu plus nostalgique encore ? Qu’est-ce que cela peut donner : du rock des années 20 ? Non, Meg et Jack restent fidèles à leurs chères années 70. Ils sont un peu les Quentin Tarantino du rock, dans cette gourmandise perpétuelle de revenir encore et encore avec un style identique mais sans cesse renouvelé. Les White Stripes ont cette même faculté de sortir des classiques d’une autre époque, aujourd’hui et en temps réel. Qu’est-ce que You don’t know what love is si ce n’est un classique des Stones. Ou Bone Broke un Led Zeppelin ressuscité ! Avec le temps, Jack White est en passe de devenir l’égal à la guitare de Jimmy Page (Icky Thump).
Comme Tarantino, le duo dépassent les codes du genre, s’amusent avec, fait des titres aussi improbables que ses habits – sans doute faits sur mesure par un tailleur mexicain devenu fou. Il rend aussi son hommage à un ancien oublié d’un rock bis mais culte (Conquest de Corky Robbins repris dans une espagnolade débridée). Avec eux, les punks s’invitent même dans une fête irlandaise, (Avec St Andrew, « L’homme tranquille » n’est plus si tranquille). Toujours aussi sauvage (Rag and Bone), rendant toujours aussi vibrant et vivant le blues de Nashville (Catch hell blues), sortant de son chapeau des titres aussi touchants que 300 MPH Torrential outpour blues ou A martyr for my love for you, les White Stripes sont ici à leur meilleur, égaux à eux mêmes comme une petite madeleine de Proust assaisonnée de bière et de tabasco.
Site
Denis Z.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox