La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



Help she can't swim - the death of nightlife
2007 - 12 titres – 35'12

Style : rock
Label : Fantastc Plastic / Dad records/Pias

Note : 7/10

Fort d'un premier EP Fashionista super dance troupe et de bonnes premières parties (CSS, Blood brothers), les Anglais de Help she can't swim ont eu droit au soutien quasi unanime de la presse. Avec la sortie du véritable premier album, le quintet devenu quartet se voit accueilli de manière plus mitigé. Ce qui peut apparaître comme injuste. Derrière leur esprit punkisant, énergique et ravageur, la musique des Anglais est au final plus risquée qu'elle n'y paraît, le groupe s'écartelant volontiers pour réunir différentes dynamiques du rock actuel. HSCS est un groupe qui envoie facilement le bois, qui n'a pas peur de vomir ses guitares, de brailler comme un veau avec la même rudesse que les Blood Brothers ou l'école Hardcore américaine (Apes and pigs at the vulture coliseum
rappellera les basses en forme de couperet de Girls against Boys). Il y a même du Klaxons dans cette envie de se vautrer dans un maelstrom de synthés et de guitares (Box of delights). Mais dans le même temps, peut-être grâce à son sang anglais (et donc naturellement brit-pop), peut-être grâce à la présence d'une fille au milieu des garçons, HSCS amène des touches poppy dans sa musique de sauvage. Des claviers pour danser en boîte (All the stars), une voix de fille à la Lush (Midnight garden), aboutissant même à un entrainant Never the right time for us avec un roulement de batterie qui chatouille les jambes et des voix qui apaisent. HSCS, dans ses meilleurs moments (en tête le single Hospital drama), arrivent à mêler ses sentiments contradictoires, ses volontés de destruction et ses velléités de séduction.
My Space
Denis Z.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox