La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



The Zincs – Black Pompadour
2007 – 10 titres – 43’30

Style : classic vs Indie
Label : Thrill Jockey / Discograph

Note : 7/10

Anglais exilé à Chicago, James Elkington a fait ses armes avec les groupes Elevate et Sophia avant de former The Zincs. D’abord seul, il a réuni un petit à petit un vrai groupe qui aboutit aujourd’hui à Black Pompadour, un troisième album qu’il sera bien difficile à mettre dans une case. Avec John Mc Entire à l’enregistrement et au mixage et Edith Frost en guest vocal de luxe (parfaitement complémentaire avec la voix grave de James), on serait tenté d’imaginer The Zincs en nouveau groupe indie rock américain. Mais rien n’est si simple et Elkington traîne avec tout un bagage d’influences de musique populaire qui brouille sans cesse les pistes. Que dire des cuivres et des guitares blues en mode mineur qui portent Harmstrung and juvenile ? Que dire de The Mogul ‘s wives qui,
même s’il se termine dans une longue variation slowcore, sonne franchement rock californien sur sa majeure partie ? Derrière les sonorités déconstruites, les accès indie rock à la Silver jews pour le côté country-pub ou à la Smog pour le côté mélancolique tourmenté, The Zincs a des côtés Joe Jackson et Steely Dan. Un titre très Calexico (Burdensome) par ici ; un autre Smiths-ien, souvenir de son Angleterre natale (Coward’s corral) par là. : The Zincs est un groupe qui ne pourra qu’agacer les puristes. Album particulièrement agréable et parfois même mieux (la douceur communicative de Lost solid colors), qui défile sans accroc, peut-être un peu trop tiède dans son mélange des genres, Black pompadour tirera son meilleur en écoute sur une interminable autoroute déserte.
Denis Z.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox