La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



Sandy Mouche - …and poems for the unborn
2006 – 14 titres - 48’

Style : Pop
Label : Playground /Martingale /Prod Spé

Note : 6,5/10

On n’a pas tous les jours l’occasion de tomber sur un groupe suédois chantant en (partie en) français. Mais Martinique Josefsson, le leader de Sandy Mouche, se rappelle avec bonheur ses vacances passées dans le Var. Peut-être est-ce qu’il a été exposé à Françoise Hardy, il n’empêche qu’Un Histoire ravive la pop « robe vichy » légère et sympathique, sauvée du maniérisme par des cordes un peu cheap. C’est parfois, la force de Sandy Mouche, celle de faire des jolies mélodies 60’s avec une production à taille humaine et un son carrément hérité de l’époque (notamment le son des batteries). Le groupe remet en lumière une certaine innocence perdue, une pop décomplexée qui doit autant aux Carpenters, à Claudine Longet qu’à la pop bon chic bon genre. La Suède est le pays qui a vu émerger The Cardigans et cela s’entend avec Sandy Mouche.
Tout comme ce pays de culture scandinave est proche de l’Islande : Le mistral et Chimey hole sont aussi jolies que des titres Bang Gang et le bien-nommé Fairies and elves est aussi féérique qu’un titre de Bjork mais avec un traitement acoustique lo-fi. Le problème avec Sandy Mouche, c’est qu’ils oublient parfois cette fraîcheur et peuvent devenir carrément pompier, se compromettant d’ailleurs avec une ballade pop-variet sirupeuse (spiderweb suit). Ailleurs, les Suédois, à la différence du dernier Mojave 3 ou feu Papas Fritas, tombent dans le refrain téléphoné (Fat, Cherry pie). Ou deviennent aussi anecdotiques que St Etienne (baby can’t stop, style electro-Motown bubblegum-variet). De l’art d’arriver à être léger sans être insignifiants. Sandy Mouche y parvient sur les ¾ de l’album. Ce qui est déjà pas si mal et mérite l’attention.

Denis Z.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox