La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



Everything On Black - Stain
2006 - 12 titres - 49:40

Label : Something To Listen To / Cargo Records
Genre : pop rock ombrageux

Les quatre membres de Everything On Black devraient profiter de leur anonymat pendant qu’il en est encore temps. Le moment n’est peut-être pas si loin que ça quand ils seront pourchassés par les chasseurs d’autographes, les groupies et les journalistes leur demandant leur avis sur toutes les modes du moment. Mais EOB n’en sont pas encore là. “Stain” est le premier album du groupe et sort sur le label du légendaire producteur John Fryer, Something To Listen To. Pour prouver une fois encore que Londres attire toujours les musiciens du monde entier, EOB a un chanteur/guitariste finlandais (Anti), un guitariste suédois (Henrik), un bassiste Anglais (Nick) et un batteur de Sardaigne (Filippo).
EOB n’est pas Emo, Screamo, et fait encore moins dans le néo-hardcore macho des fils à papa (Oui, Trivium, c’est à vous que je m’adresse!). EOB ne sont pas non plus des petites graines de stars flamboyantes et grimaçantes qui pullulent sur My Space. Non, ils veulent vous charmer lentement et discrètement, en jouant aux fléchettes avec votre petit cœur.
L’image est monochrome, au minimalist ‘chic’, sobre et discret. EOB sont modernes mais avec une tendance à la nostalgie. Ils ont l’allure, et ils ont les mélodies. Que veut-on de plus ?
Cela m’a tout de même pris plusieurs écoutes pour pouvoir voir au-delà de la couche de vernis. Ma première impression a été la suivante: voici un album plaisant, coupé pour la radio. Que dis-je: parfait pour la radio! Et très accrocheur. N’espérez pas de soudaine explosion de guitare ou de voix. Tout est restreint, mesuré, et emprunt de mélancholie et de tristesse. Si la musique de EOB n’est pas complètement noire, il y a certainement un voile gris qui enveloppe les sentiments de perte, d’amour, de promesses brisées et de doute de soi. La musique, encore plus que les paroles touchantes, semble porter les émotions à bout de bras, comme si le protagoniste était trop confus ou civilisé pour donner libre cours à ses tourments en paroles: «Je me sens un peu triste/je manque quelque peu d’assurance» chante Anti sur le morceau titre.
La musique de EOB ne fera pas fuir les amateurs de musique commerciale. Ses influences viennent plutôt de ce côté-là du business: la pop sombre de Placebo hante indéniablement tous les titres, alors que les influences des 70s et des 80s qui cartonnent en ce moment pointent leur nez (comme le très ‘Franz Ferdinand’- tels que Impossible You, un hit certain. Les refrains sont irrésistibles et collent à votre lobe frontal, comme sur Going Down, Following My Dreams, How Was I Supposed to Know? et Liars, un morceau qui serait bien à la maison sur la BO du fabuleux film Glam “Velvet Goldmine”.
Girl (une déclaration d’amour lente, attendrissante) et Isabelle vont faire soupirer les ados pour toujours… et fera sortir les briquets aux concerts! J’ai beaucoup aimé le minimaliste Seven Faces, le plus consistant et brumeux Runaway et sa guitare répétitive. Mention spéciale également au ‘morceau caché’, simple et efficace: une comptine acoustique sur laquelle la voix claire d’Anti est vaguement passée au filtre.
Un premier album à la maturité surprenante.

La version anglaise de cet article apparaît sur Virus ! Magazine www.virus-mag.com


More info:
www.everythingonblack.com
www.somethingtolistento.com

- English version
- Chronique de Denis sur ce meme disque

Fabienne T.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox