La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



Depeche Mode - Playing The Angel
2005 – 12 titres – 52’21

Style : DM
Label : Mute/Labels
Playing The Angel est le 11e album studio de Depeche Mode. Le dernier album Exciter, sorti en 2002 s’est vendu à quelque 2 millions d’exemplaires. Autant dire qu’on les attendait au tournant. D’autant qu’entre-temps, des rumeurs de séparations avaient fait bon train, entretenues par la sortie simultanée des albums solo de Dave Gahan et de Martin L. Gore.
La première remarque que l’on peut faire de cette nouvelle livraison, c’est que Dave Gahan a remporté une manche sur Martin Gore, en parvenant à signer 3 titres de cet album. Un évènement dans un royaume où Martin s’érige en despote intraitable.
Passé ce détail géopolitique, on se doit de constater que l’album se divise en deux faces distinctes, l’une rock et extravertie, l’autre très intimiste et introspective. Sans tomber l’auto-plagiat, les nouveaux titres ont tout de même un air de déjà entendu, A Pain That I'm Used To s’apparente à I feel You (1993), John The Revelator à A question of Time (1986), et plus flagrant encore,
Suffer Well reprend les percus et les guitares de Behind The Wheel (1987) pendant que le premier single extrait, Precious s’offre quelques lignes mélodiques de Enjoy the silence (1990) .De là à dire que Depeche serait en perte de vitesse après 25 ans d’originalité sans faille, il n’y a qu’un pas, que je ne franchirai pas, tant les titres conservent beauté et puissance, tour à tour, passage après passage. Mais l’album a un sérieux problème d’identité propre pour entrer au panthéon des albums cultes. Dommage car des titres comme Lilian ou John The Revelator resteront certainement parmi les meilleures compositions de Martin Gore. Et les titres de Dave Gahan dans tout ça ? Suffer Well sera sans doute son premier tube, il en a la trempe. Martin le Monarque lui en laissera-t-il l’occasion ? Vous le saurez dans les prochains épisodes.
A première vue, Playing The Angel fait un peu soufflé qui retombe entre la première face gonflée à bloc et la seconde plus assoupie. Mais à force d’écoute, il se transforme en un met plus subtil et généreux. A consommer sans modération.
Mike S.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox