La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD Etranger



Fields Of The Nephilim - Mourning Sun
2005 - 7 titres - 55’02

Style : symphonie gothique flamboyante
Label : SPV
Les légendes se nourrissent de mystère. Carl McCoy, le génie créateur de Fields Of The Nephilim a toujours été ce personnage quasi mythique, le cerveau insaisissable derrière le phénomène. Alors même que le groupe se trouvait au sommet de sa gloire, McCoy restait dans l’ombre, prêtre d’un sombre culte musical, charismatique, excentrique et menaçant, révéré par des milliers d’individus. Nous sommes maintenant en l’an 2005, et FOTN est de retour avec un époustouflant, épique voyage au cœur de l’univers fantômatique de McCoy, 15 ans après son dernier album studio Elizium. Peut-être serais-je plus proche de la vérité en disant que Carl McCoy est de retour; car autant que l’on sache, aucun des autres membres de FOTN n’a participé à ce nouvel opus. Nous ne savons pas non plus quels sont les musiciens qui ont épaulé McCoy sur Mourning Sun. Comme il insiste lui-même: «Il n’y a pas de musiciens invités sur cet album, il n’y a que des musiciens fantômes».
Enregistré dans le studio itinérant de McCoy (judicieusement baptisé “The Ice Cage” – la cage de glace) Mourning Sun est une œuvre sublime, complexe, composée de sept (chiffre magique!) titres beaux à couper le souffle.
Chaque morceau est un brillant joyau venant d’une autre dimension, tous d’une longueur d’entre cinq et onze minutes. On retrouve les superpositions d’effets de guitares et de batterie, ainsi que la basse lugubre qui, il y a des années, ont sculpté le son unique du groupe en créant des paysages soniques crépusculaires tout droit sortis des sombres visions fantasmagoriques de McCoy.
Et puis, il y a CETTE VOIX… puissante, elle résonne à nos oreilles; certainement la voix d’un être pas totalement mortel... Sur The Shroud, titre ouvrant l’album, les chœurs éthérés des Anges s’élèvent, glacials. Sur Straight To The Light et sur le flamboyant Xiberia (Seasons in The Ice Cage), des sons électroniques froids s’infiltrent dans la mélodie, enrichissant encore la composition. On retrouve un romantisme gothique, plein de désespoir et de soupirs, spécifiquement sur She. Et si New Gold Dawn, avec sa symphonie classique, est un morceau plus apprivoisé et traditionnel, Requiem XIII ( Le Veilleur Silencieux) est d’une splendeur terrifiante. Et le septième et dernier titre éponyme est une composition sépulcrale monumentale. Un chef d’œuvre inoubliable qui nous hantera longtemps. Pendant ce temps, les Anges déchus joignent les mains et dansent de joie…
www.fields-of-the-nephilim.com

English Version
Fabienne T.
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox